Misericordia et Kris Van Assche, la première collaboration

Des rencontres insolites naissent souvent de beaux projets. Comme celui de Misericordia et Kris Van Assche que l’on découvrira dans la prochaine collection automne-hiver 2009/2010 du créateur belge. En effet, la marque péruvienne y a glissé une série de tee-shirts graphiques, inspirés de l’histoire du Pérou, et étiquetés non sans malice « Kris Van Assche cousu par Misericordia ».


Illustration partielle de l'un des tee-shirts
fruits de la collaboration entre Kris Van Assche et Misericordia

« C’est une première » pour Aurélyen, co-fondateur de Misericordia à la tête du style. A l’image de sa rencontre inattendue avec le designer dans un restaurant de Buenos Aires l’année dernière. Leur passion commune pour l’Amérique Latine, conjuguée au travail bien fait et au style recherché, pose le socle de leur collaboration. Elle s'est traduite par une série de quatorze tee-shirts et débardeurs, avec six graphismes différents, déclinés sous cinq coloris.

Vendus au prix de 115 euros, ils viendront ajouter une touche sud-américaine et éthique aux boutiques Kris Van Assche ainsi qu'à certains multimarques de France : Série Noire à Lille, Hôtel Particulier et L’Espionne, Le Printemps de l’Homme boulevard Haussmann à Paris, Gentry’s à Toulouse ou encore Chlamyde à Grenoble.


Univers et modèle Misericordia

Conçues à Lima au cœur du Pérou, les collections Misericordia s’appuient sur l’artisanat local qui manie avec brio le tissage et les broderies. Aurélyen emploie une petite quarantaine de personnes, toutes péruviennes, dont certaines sont présentes depuis les débuts de la griffe quand elle ne faisait encore que des tee-shirts. Chaque saison, les lignes, « mélange d’influences, d’ignorance, et de naïveté », « réalisées avec beaucoup de larmes, de joies, de colères, d’euphorie », gagnent en style, explique l’homme à l’origine du projet. « C’est un projet solidaire, social, et créatif. C’est la création qui change les gens. L’idée, c’est d’être dans un processus créatif dans un pays confronté au néant », conclut-il.

Par Emilie-Alice Fabrizi et Julie Mangaud

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER