​BigCommerce opère une nouvelle levée de fonds et lorgne le marché européen

Le grand opérateur texan de portails de vente BigCommerce, qui officie pour quelque 60 000 vendeurs, vient de lever 64 millions de dollars (53,3 millions d'euros). Outre le renforcement de ses positions aux Etats-Unis et en Australie, l’entreprise entend se globaliser, et vise notamment le Vieux Continent.


BigCommerce gère les portails de 60 000 vendeurs et marques dans 120 pays - BigCommerce.com

Des ambitions que sont venus soutenir, à l’occasion de ce tour de table, la banque Goldman Sachs, et les investisseurs historiques que sont General Catalyst, GGV Capital et Tenaya Capital. Il faut dire que BigCommerce, qui propose la création de site, la gestion des expéditions et l’encadrement des paiements, peut se prévaloir de compter parmi ses clients quelques noms célèbres, dont Amazon, Ebay, Paypal, Facebook, Instagram ou encore Square.

Cette opération porte à plus de 200 millions de dollars les fonds levés par la société depuis sa création en 2009. La structure, qui revendique pouvoir réduire de 80 % les coûts de fonctionnement des e-tailers (vendeurs au détail en ligne, ndlr) via ses solutions en Saas, officierait pour le compte des marques dans 120 pays. La plateforme a récemment renforcé ses positions dans le B2B en se rapprochant du spécialiste Handshake, et a resserré ses liens avec Instagram, qui déploie progressivement ses propres outils de vente.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER