​E-commerce : une amende de 120 000 euros pour Alibaba

La province du Zhejiang impose une amende de 120 000 euros (800 000 yuans) au géant chinois de la vente en ligne, Alibaba. Des vendeurs tiers utilisant ses portails n’auraient pas respecté la régulation sur les prix entre 2013 et 2015.


C’est ce qu’a relevé la direction des prix du Zhejiang, alertée par d’autres vendeurs suite aux résultats décevants rencontrés durant les derniers 11 novembre, « jour des célibataires », devenus un pic de vente pour l’e-commerce chinois. Et le cadre de promotions, parfois abusives donc, menées par certains vendeurs. Sur les 800 000 yuans d’amendes, 500 000 portent ainsi sur les 11 novembre 2013 et 2014. Auxquels s’ajoutent 300 000 qui font suite à diverses promotions menées en 2013 et 2015.
 
Alibaba, qui annoncera prochainement les chiffres de son exercice clos fin mars, avait réalisé un chiffre d’affaires de 8 milliards d’euros (52,5 milliards de yuans) sur son exercice précédent. Son portail Tmall représenterait à lui seul 57 % des ventes en ligne chinoises, selon Forrester. Le groupe est actuellement pointé du doigt aux Etats-Unis comme en Chine pour la présence de contrefaçons dans ses pages.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - AccessoiresDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER