​Farfetch perd sa directrice des achats et du merchandising

Après trois ans à officier en tant que buying and merchandising director du portail britannique, Candice Fragis quitte l’entreprise, nous indique la société, confirmant les informations révélées par Drapers. Son remplacement est encore à l’étude.


Candice Fragis - Farfetch

Candice Fragis avait occupé ce poste pour le site de vente de mode haut de gamme depuis avril 2015, après avoir été acheteuse senior pendant six ans pour Net-A-Porter.com. Elle avait précédemment officié pour Brower Lewis PS, Browns, puis comme responsable d’achat pour Saks Fifth Avenue. Elle est par ailleurs intervenue en tant que consultante pour Karl Lagerfeld, Noir, Armand Basi, N.Peal et autres.

L’annonce intervient alors que la société dirigée par José Neves réalisera d'ici la fin de cette semaine son introduction à la Bourse de New York. Une opération d’envergure puisqu’elle vise une valorisation pouvant atteindre 4,8 milliards de dollars en cas de réussite. Parmi les investisseurs annoncés figurent Artemis, la holding familiale qui contrôle le groupe de luxe Kering, qui prévoirait d'investir 50 millions de dollars.

Farfetch peut s’enorgueillir d’un revenu de 268 millions de dollars au premier semestre 2018, bien au-delà des 173 millions atteints au cours de la même période un an plus tôt. Mais ce n’est pas là la seule hausse constatée, les pertes semestrielles avant imposition passant en un an de 30 à 68 millions de dollars. Le portail proposerait à ce jour les produits de 3 200 marques et revendique désormais quelque 935 000 utilisateurs actifs, chiffre en progression de 40 % par rapport à l’exercice précédent. Depuis un an, le site compte parmi ses actionnaires majeurs le géant chinois de la vente en ligne JD.com.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversLuxe - DiversNominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER