​Le GDS s’associe à We Want Shoes pour sa version digitale

Le GDS s’apprête à franchir un premier pas sur la toile. Mais contrairement au Pitti, avec son e-Pitti, ou encore à Panorama, qui a lancé mi-janvier sa version online, la manifestation de Düsseldorf de la chaussure et de la maroquinerie a décidé de coopérer avec We Want Shoes, une plate-forme en ligne BtoB pour les marques et détaillants de la chaussure.

GDS

Les exposants du GDS, qui se déroule du 10 au 12 février prochains, auront des conditions particulièrement avantageuses pour ouvrir leur showroom virtuel. Baptisé tout simplement GDS 365, ce projet doit bien sûr permettre de faire vivre le salon au-delà des trois jours passés sur le parc des expositions de la ville rhénane. 

Celui-ci accueillera environ 800 marques de la chaussure et de l’accessoire. Parmi les retours et premières à signaler : Kickers, du groupe Royer, Kenneth Cole, G-Star, Timberland… Ils rejoindront ainsi Mephisto, Birkenstock, Art, Skechers, Gabor, Mexicana ou encore Crocs...

Le GDS précède de quelques jours TheMicam de Milan qui, lui, ouvrira ses portes le 14 février.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresLuxe - ChaussuresSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER