​Nordstrom s’essaie aux petites surfaces

Alors que les enseignes américaines Sears, Macy's, JC Penney et Saks traversent des difficultés les amenant à revoir leurs stratégies respectives, la chaîne de grands magasins Nordstrom prend de son côté une direction étonnante en délaissant ses vastes points de vente pour tester de petites surfaces de proximité.


Le premier Nordstrom Local ouvrira le mois prochain à Los Angeles - Nordstrom, Inc.

Baptisé Nordstrom Local, le premier concept du genre verra le jour début octobre au 8401 Melrose Place à Los Angeles, offrant une surface de vente de 275 mètres carrés, loin des 13 000 mètres carrés habituellement affichés par l’enseigne de grands magasins. Cette adresse d’un nouveau format proposera spiritueux et habillement. Une large part du magasin sera d’ailleurs consacrée aux vêtements sur mesure, avec huit cabines d’essayage et un salon destiné aux rencontres avec les stylistes.

Face à ce que la presse américaine a dénommé le "retail apocalypse", Nordstrom a donc décidé de jouer la carte de l’expérience et du service. Le concept "Local" se veut en effet une interface simplifiée avec le grand magasin, permettant notamment la réception, l’essayage et les retours de commandes passées sur le portail de l’enseigne.

« Nous voulons offrir nos meilleurs services dans un lieu pratique pour répondre aux besoins de nos clients en termes de shopping, explique Shea Jensen, senior vice-président de Nordstrom, en charge de l’expérience client. « Trouver de nouveaux moyens de nouer un lien avec nos consommateurs (...) est plus important pour nous que jamais ».

La réduction des surfaces de vente par magasin n’est cependant pas une stratégie dont Nordstrom a l’exclusivité. Les grands magasins Kohl’s ont récemment déployé une première série d’adresses de tailles réduites. Des points de vente eux aussi pensés pour devenir des points de retrait et de services dans des zones éloignées des principaux department stores de l’enseigne.

Début juin, Nordstrom annonçait envisager de se retirer de la bourse à cause des difficultés que traverse la distribution classique. « En raison de la dynamique changeante de l'environnement de la vente au détail, le groupe évalue si ses intérêts à long terme seront mieux servis en tant que société non cotée », avait alors déclaré la chaîne fondée en 1901. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - AccessoiresLuxe - DiversMode - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER