×
Par
AFP
Publié le
19 févr. 2010
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

"A single man", un mélodrame sophistiqué tourné par le couturier Tom Ford

Par
AFP
Publié le
19 févr. 2010

PARIS, 19 fév 2010 (AFP) - Premier film du couturier Tom Ford, le mélodrame "A single man" qui a valu à l'acteur britannique Colin Firth le Prix d'interprétation masculine au dernier Festival de Venise, évoque avec délicatesse le deuil d'un homme après la mort tragique de son compagnon.

Tom Ford
Affiche du film A single man de Tom Ford

Grâce à sa subtile performance, le comédien, remarqué dans "Mamma mia !" ou "Le Drôle de Noël de Scrooge", est aussi en lice pour l'Oscar du meilleur acteur qui sera décerné le 7 mars à Los Angeles.

Adapté d'un roman du Britannique Christopher Isherwood, "A single man" dresse le portrait de George Falconer, un professeur d'université d'âge mûr dont le compagnon meurt dans un accident de voiture, au début des années 1960.

Huit mois plus tard, "se réveiller chaque matin est une douleur" pour George, qui perd le goût de vivre malgré le réconfort apporté par sa vieille amie Charley (Julianne Moore), elle aussi rongée par la solitude.

Témoin de cette dérive, l'un de ses étudiants, un bel éphèbe (Nicholas Hoult) se rapproche de lui, ravivant le désir charnel.

Porté par l'interprétation toute en finesse de Colin Firth, "A single man" restitue admirablement la détresse d'un homme chez qui l'élégance, plus qu'un style de vie, est le signe d'une droiture morale.

Rongé par le chagrin, il se raccroche désormais aux rituels qui jusque là rythmaient sa vie, mais ne font plus que souligner le vide de son existence.

Styliste influent et homme d'affaires à poigne au physique de jeune premier, l'Américain Tom Ford, 48 ans, ex-directeur artistique de Gucci et Yves Saint Laurent a apporté un soin extrême aux décors et aux costumes de son film.

Très sophistiquée voire maniérée, la photographie semble à certains moments inspirée par les pages de papier glacé du magazine Vogue hommes. Elle pâtit, à d'autres, d'un usage peu subtil de la couleur: le technicolor fait brutalement irruption à chaque éveil de la sensualité du héros.

"A single man" évoque aussi, sans trop insister, la réprobation sociale liée à l'"homosexualité invisible" de l'époque.

A Venise en septembre dernier, le film avait valu à Tom Ford le Queer Lion 2009 décerné, en marge de la Mostra, au meilleur film ayant "un héros ou une thématique homosexuel(le) ou transgenre".

Il se défendait toutefois d'avoir tourné un long métrage "militant" en faveur de la cause gay... car cette étiquette, une fois attribuée par la presse spécialisée, condamne l'oeuvre à une distribution restreinte aux Etats-Unis.

"Ce film est probablement la chose la plus personnelle que j'aie jamais créée", disait dans un entretien à l'AFP Tom Ford à Venise.

"J'avais lu +A single man+ à vingt ans (...) et en le relisant au milieu de la quarantaine, je l'ai interprété tout autrement : cela parlait d'un homme ancré dans le passé, incapable de vivre dans le présent ou d'imaginer l'avenir", expliquait-il.

"Cela résonnait en moi parce qu'à cette époque de ma vie, je ressentais un peu la même chose. J'avais tout ce que l'on peut imaginer au niveau matériel, mais je me rendais compte que j'avais négligé, disons le côté spirituel de ma vie. Alors cela m'a semblé être le film idéal à tourner", disait-il.

Par Rébecca FRASQUET

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tags :
Luxe
Divers
People