×
Publié le
15 mai 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

​Cosmetic Valley lance des Etats généraux de la filière parfumerie-cosmétique

Publié le
15 mai 2020

Pôle de compétitivité de la filière de la parfumerie et des cosmétiques, Cosmetic Valley annonce le lancement d'une grande consultation dans le cadre d'Etats généraux destinés à identifier les clefs de l'après-coronavirus, et à lancer une dynamique collective pour fédérer les acteurs de l’écosystème national.


Cosmetic Valley



"Cette situation exceptionnelle nécessite une dynamique collective pour relever le challenge d’une reprise efficiente et durable", indique l'organisme. "Elle offre aussi l’opportunité de tirer les leçons de la crise pour réinterroger modèles et pratiques, mieux prendre en compte l’impact environnemental, la sécurité sanitaire des produits, la RSE, le développement durable et les circuits courts et ainsi consolider le made in France".

Cette démarche d'Etats généraux se fera en trois étapes. Du 1er au 30 juin, Cosmetic Valley va rassembler les propositions et enjeux identifiés par les acteurs de la filière. Démarche qui se fera par une consultation participative en ligne ouverte aux industriels, entrepreneurs, enseignants et chercheurs. Du 1er juillet au 30 septembre, des ateliers thématiques seront organisés pour en tirer un plan de relance destiné à la filière. Plan qui se déclinera autour des échelles territoriales, nationales et européennes.

Ces Etats généraux donneront ensuite lieu les 14 et 15 octobre à une réunion des décideurs de la filière, acteurs publics et privés. Un rendez-vous qui se tiendra au Carrousel du Louvre et au cours duquel seront restitués les travaux menés durant l'été. L'ensemble se fera en collaboration avec les collectivités territoriales, l’Etat français, la Commission Européenne, la FEBEA (Fédération des entreprises de la beauté), la CNEP (Confédération nationale de l'esthétique et parfumerie) et le CNRS (Centre national de la recherche scientifique).

Cosmetic Valley indique que la crise du Covid-19 a particulièrement touché les TPE et PME de la filière, qui représentent à elles-seules 85 % du tissu industriel de la parfumerie-cosmétique tricolore. Une filière constituée de 3 200 entreprises et 246 000 emplois, pour un chiffre d'affaires de 45 milliards d'euros.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com