×
6 655
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

"Gilets jaunes" : les fédérations de commerçants menacent de poursuivre l’Etat

Publié le
today 18 juil. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Confédération des commerçants de France (CDF) demande aux pouvoirs publics l’arrêt des manifestations touchant de manière récurrente les Champs-Elysées depuis novembre dernier. Et envisage de porter plainte contre l’Etat au regard des conséquences économiques des gilets jaunes, non cités dans le communiqué.


Manifestation parisienne des gilets jaunes le 1er décembre 2018 - Shutterstock


Le document publié le 18 juillet par la confédération explique cette possibilité de se retourner contre l’Etat par les 20 à 30 % de pertes de chiffre d’affaires constatées par un rapport parlementaire, remis ce 17 juillet, dans les zones parisiennes touchées par les mouvements sociaux. Commerces, hôtels et restaurants auraient ainsi subi une perte de 850 millions d’euros.

« Ce rapport ajoute même que ce sont pour les petites entreprises que les répercussions ont été les plus fortes, avec des pressions sur la trésorerie, des contrats de travail non renouvelés, des fermetures d’entreprises », indique la CDF. « Les aides de l’Etat prévues n’ont pas encore été versées et seront certainement insuffisantes au vu de la situation. »

Les professionnels réclament des tribunaux des sanctions « beaucoup plus sévères et dissuasives », félicitant au passage le « travail exemplaire » des forces de police, concluant que « l’Etat de droit doit l’emporter ! ». La CDF indique par ailleurs qu'elle avait soutenu la demande de fermeture des Champs-Elysées ce 19 juillet, jour de la finale de Coupe d'Afrique des Nations opposant le Sénégal à l'Algérie, réclamée par la maire du VIIIe arrondissement, Jeanne Hauteserre.

Une demande qui faisait suite aux débordements qui s'étaient produits sur la célèbre avenue à la suite de la victoire des Fennecs en quart et en demi-finale, mais rejetée par le ministère de l'Intérieur, tandis que le préfet de police Didier Lallement a annoncé un dispositif de sécurité renforcé pour l'occasion.

Présidée par François Palombi, la confédération regroupe notamment en son sein la Fédération des détaillants de chaussures de France, la Fédération nationale des détaillants en maroquinerie et voyage, la Chambre nationale des détaillants de lingerie, ainsi que des organisations représentatives des marchés, de l’hôtellerie, de la restauration et des buralistes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com