×
Publicités
Publié le
12 oct. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

​L'habillement européen toujours 11,5% sous ses niveaux d'avant-crise

Publié le
12 oct. 2021

Si l'activité du textile-habillement européen surpasse désormais ses niveaux d'avant-crise, avec +3,6% par rapport au quatrième trimestre 2019, il en est autrement pour l'activité habillement, toujours en retrait de 11,5% par rapport aux niveaux pré-crise. Et les industriels européens s'inquiètent de voir la reprise être compromise par la hausse des coûts de matières et d'énergie.


Euratex



Les derniers chiffres d'Euratex montrent que la contraction du secteur textile au premier trimestre 2021 a été suivie par une hausse de 3,3% sur les trois mois suivants. Le secteur habillement a pour sa part connu des hausses respectivement de 1% et 7% sur les deux premiers trimestres. Sur le seul deuxième trimestre, la confédération pointe que les exportations européennes de textile-habillement ont explosé de 49% par rapport à un deuxième trimestre 2020 triste de mémoire.

Euratex relève également une chute de 26% des importations sur la même période. Ce recul s'expliquerait principalement par une chute des marchandises venant de Chine et Royaume Uni, qui conjugue le Brexit à une demande affaiblie en Europe. Des phénomènes auxquels il faut ajouter la flambée du prix du fret, qui vient s'ajouter aux coups de frein donnés à certaines productions asiatiques par une nouvelle vague de contaminations, comme au Vietnam. Sans oublier une hausse notable du prix des matières premières, et du coton en particulier. Des éléments qui posent désormais la question d'une prochaine hausse des prix à la vente de l'habillement (lire notre dossier dédié).

"Nos entreprises ont fait preuve d'une grande résilience pendant la pandémie, et leurs dernières performances à l'exportation sont un signe encourageant de reprise", se félicite le directeur général d'Euratex, Dirk Vantyghem. "Cette reprise pourrait toutefois être perturbée par les problèmes actuels de la chaîne d'approvisionnement et de l'énergie".


Euratex



"Une fois de plus, les récents développements montrent que cette transition vers une production plus durable ne peut fonctionner que si elle est organisée dans un contexte mondial, en évitant les rejets carbones et avec des conditions de concurrence équitables", insiste le responsable, qui appelle à ce que ces éléments soient pris en compte dans la prochaine stratégie de l'UE pour le textile.

Sur le front des emplois textiles, l'organisation note une lente stabilisation des chiffres au deuxième trimestre, à -0,2% par rapport au deuxième trimestre 2020. Les emplois liés à l'habillement continuent cependant de pâtir de la crise, avec un recul de 1,2%. Mais les chiffres sont surtout éloquents une fois rapportés aux niveaux d'avant-crise: ils sont en retrait de 4,4% dans le textile et de 11, 8% dans l'habillement par rapport au quatrième trimestre 2019. 


Euratex



A l'occasion de son assemblée générale tenue fin septembre, Euratex a appelé les autorités nationales et européennes à apporter leur soutien aux industriels face à la hausse des prix de l'énergie. Une crise de l'énergie à laquelle n'échappe pas le grand concurrent chinois, par ailleurs premier fournisseur de l'UE en habillement. L'Empire du Milieu fait face à une pénurie de charbon, dont dépend 60% de sa production d'électricité, qui se répercute sur l'alimentation des usines de textile.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com