×
Publié le
21 mai 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

​L'Opcommerce salue une année record pour l'alternance en 2020

Publié le
21 mai 2021

Selon l'opérateur de compétences Opcommerce, les commerces tricolores ont accueilli 65.814 alternants en 2020, dont 69% en contrat d'apprentissage. Une victoire au regard du contexte commercial marqué par la crise sanitaire, mais également pour l'Opcommerce elle-même, qui a dû faire face à une réforme d'ampleur inédite.


Opcommerce



Quelque 45.722 contrats d'apprentissage ont été signés sur l'année, en progression de 264% par rapport à 2019. Auxquels s'ajoutent 20.092 contrats de professionnalisation, en contraction de 25% sur un an. Et la tendance tend à se poursuivre sur les quatre premiers mois de 2021, avec 14.700 contrats d'apprentissage et 3.270 contrats de professionnalisation signés. Un motif de satisfaction pour l'Opcommerce, qui a pour mission d'accompagner 19 branches du commerce dans leurs projets de développement de compétences et de formation.

"La réforme de l’apprentissage portée par la loi du 5 septembre 2018 avait pour ambition un développement massif de l’apprentissage en confiant les clés du dispositif aux branches professionnelles et aux entreprises… Chiffres à l’appui, nous pouvons affirmer aujourd’hui que le pari est gagné, l’objectif est atteint, le contrat passé entre les branches professionnelles du commerce et l’Etat est rempli", se félicite l'organisme.

Le plan d'action "Alternance 2021", qui s'inscrit dans le contrat d'objectifs et de moyens 2020-2022 signé avec l'Etat, se fixe trois objectifs: promouvoir une alternance de qualité, garantir une relation client de proximité et apporter un conseil RH à forte valeur ajoutée.

C'est à ces fins qu'a été créé un centre de relation client composé de vingt collaborateurs destiné à conseiller les TPE/PME, et qu'à été menée une refonte des portails Web Services Partenaires et Web Services Entreprises de l'organisme.


Véronique Allais (présidente de l'Opcommerce), Chrystelle Derrien (vice-présidente) et Philippe Huguenin-Genie (délégué général) - Opcommerce


L'un des chantiers phares du moment est le label "Ecole de commerce de demain" (ECD), qui vise à créer sur tous les territoires des écosystèmes de l'alternance associant entreprises, organes de formation et d'orientation, et futures recrues du secteur.

L'objectif est d'assurer à ces derniers un parcours de qualité et de proposer aux entreprise l'assurance de profils et cursus adaptés. Une phase d'expérimentation arrive à son terme en Nouvelle-Aquitaine, auprès de huit organismes partenaires. D'ici 2022, l'Opcommerce se donne pour objectif de constituer un réseau de quatre à cinq partenaires labellisés ECD dans chaque région.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com