×
Publicités
Publié le
2 déc. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

​Les Simpsons se déchaînent contre la fast fashion

Publié le
2 déc. 2021

Balenciaga avait surpris début octobre en collaborant avec la série satirique The Simpsons pour une vidéo "feel good" mettant en scène la collection automne-hiver 2022. Un mois plus tard, la série semble vouloir remettre les pendules à l'heure, et met en scène les conséquences néfastes sur les plans environnementaux et sociaux de la filière mode, et de la fast-fashion en particulier.


L'épisode des Simpsons assimile notamment la production de la fast fashion à la catastrophe de Tchernobyl - Shutterstock



Le huitième épisode de la 33e saison, diffusé le 21 novembre aux Etats-Unis, voit s'installer à Springfield un designer reconnu et talentueux. Mais dont l'usine va rapidement être décrite comme aussi nuisible que la centrale nucléaire voisine. Travailleurs exposés aux produits toxiques, lac transformé en tartan géant par les rejets chimiques, décharge de jeans "du mois dernier" en flamme... Les dérives se multiplient, sous l'injonction au silence faite par le designer à ses salariés au travers d'affiches singeant les propagandes d'états totalitaires.

"Ne vous inquiétez pas j'ai une super société de gestion de crise : c'est celle qui a étouffé l'histoire selon laquelle les selles Peloton sont faites en visages de dauphins", rassurera le designer, qui précise: "Si je fais des vêtements pour Tommy Target et Wendy Walmart, ils doivent être bon marché. Parce que, dans la fast-fashion, celui qui rogne le plus sur les coûts gagne !"

L'épisode trouve son paroxysme lorsque l'usine textile est assimilée à Tchernobyl. Oralement, mais aussi visuellement, la séquence reproduisant malicieusement des séquences de la série HBO à succès "Chernobyl", diffusée en 2019, et plus récemment en France.


Conditions de travail, rejets chimiques et décharges textile sont évoqués dans le récit - The Simpsons



Bien que désormais souvent évoqués par les médias, et au cœur de nombreux documentaires, les problèmes de RSE de la mode sont rarement au centre d'œuvres de fiction. En 2019, le film "Made in Bangladesh" de Rubaiyat Hossain faisait exception, en dépeignant le parcours difficile d'une ouvrière textile luttant pour créer un syndicat.


Des vendeurs de magasins abandonnés au profit d'Amazon, tels que caricaturés en 2018 par la série South Park - South Park



Autre série satirique, South Park avait aussi en 2018 lourdement taclé la surconsommation et ses conséquences, avec un angle différent. Le neuvième épisode de sa saison 22, ciblait particulièrement Amazon, dont les effectifs étaient caricaturés en mineurs sous-payés de la révolution industrielle. Les commerces physiques de mode et cosmétiques étaient eux dépeints comme d'inquiétantes ruines abandonnées, où les vendeurs désœuvrés s'étaient progressivement mus en créatures inspirées par le Gollum du Seigneur des Anneaux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com