×
Publicités
Publié le
26 août 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

"Pas n’importe quoi", la marque belge qui veut réconcilier bio et beau 

Publié le
26 août 2014

Parce qu’elle était persuadée qu’il était possible de fabriquer des sweats sexy et cool sans que ce soit au mépris de qui que ce soit, Katrien Smets a lancé sa marque. Baptisée "Pas n’importe quoi", un nom pour le moins évocateur, la créatrice belge propose une première collection de basiques à messages en coton bio, fabriquée dans des conditions éthiques en Turquie et au Pakistan.

Le sweat homme "Pas n'importe quoi" vendu 129 euros.

Pour elle, cette collection incarne surtout une façon de vivre : "Nous ne portons, faisons, mangeons pas n’importe quoi et pas n’importe comment. Cette collection, c’est ma façon de partager cette vision des choses."

Une philosophie que Katrien Smets a acquise au fil du temps, des rencontres. C’est le fruit de son expérience, elle qui travaille dans la presse écrite et l’audiovisuel, qu’elle a souhaité faire partager.

Au rendez-vous, une collection qui joue la carte du bio à 100 % -du coton, en passant par les étiquettes, jusqu’à l’encre - et de l’éthique, elle a d’ailleurs reçu deux certifications "Fairwear" et "Gots".

Côté style, les coupes sont basiques et les coloris faciles à porter (blanc, gris chiné, bleu et nude). Les modèles femme sont plus travaillés que les modèles homme avec des encolures échancrées ou une épaule dénudée.

Pour les messages, dont elle a fait sa signature, ils se veulent raffinés, subtils et s’inspirent de l’univers du livre et de l’écriture. Quatre idées sont ainsi proposées : Manifesto, Ecocentric, ART.6 Follow your heart, find your art et Chapitre 1 P.N.G.

Pour l’instant, la première collection de Katrien Smets est vendue entre 65 euros et 129 euros dans seulement deux points de vente en Belgique et sur son e-shop, qui sera mis en ligne au cours des prochaines semaines.

Pour la créatrice, cette distribution extra-sélective est un choix : "Je ne veux pas que ça aille trop vite. Je veux prendre mon temps pour trouver les points de vente et je verrai comment ça évolue. Je ne veux pas aller trop vite pour ne pas faire n’importe quoi..."
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com