×
Publié le
1 juin 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

​Safilin choisit Béthune pour sa production française de fil en lin

Publié le
1 juin 2021

Le filateur Safilin annonçait en mars la réimplantation prochaine d'une filature de lin sur le sol français. L'entreprise lève aujourd'hui le voile sur la localisation choisie, Béthune, où la production est amenée à débuter en janvier prochain, pour une commercialisation durant l'été 2022.


Safilin



L'industriel prendra ses quartiers au sein du parc d'activités Fleming, où seront à terme déployé 6.000 mètres carrés d'équipements, via 14 métiers à filer. Douze seront destinés à la production de fils "au mouillé" (utilisée principalement pour la confection textile), contre deux destinés à du fil "au sec" (fil plus épais, notamment destiné à la décoration, mais aussi à des pièces épaisses). Une première phase de recrutement permettra à compter de novembre de constituer une équipe initiale d'une trentaine de personnes, qui seront formés par des opérateurs officiant dans les filatures polonaises de Safilin.

"Nos formateurs polonais sont extrêmement fiers de bientôt venir redonner ce savoir-faire", confiait ainsi en janvier à FashionNetwork.com le dirigeant de l'entreprise française, Olivier Guillaume (relire notre article dédié). Qui nous confiait que, en l'absence de cursus existants sur cette activité spécifique, Safilin allait déployer son propre programme de formation.

Le futur site doit à terme produire à l'année 350 tonnes de fils par an. Des matériaux destinés à alimenter des marques tricolores désireuses de réaliser des pièces produites à 100% en France, l'Hexagone concentrant avec la Belgique et les Pays-Bas 80% de la production mondiale de lin.

C'est au milieu des années 2000 que Safilin, entreprise nordiste remontant à 1778, avait cessé d'opérer sur son sol natal. L'entreprise opérait depuis via ses unités polonaises de Szczytno et Mikakowo, tout en continuant de fournir à 95% la France pour son lin. C'est à la faveur d'un retour en grâce du Made in France, et de la volonté du secteur de l'habillement d'offrir des vêtements plus responsables, que le projet de ce nouveau site à pu se concrétiser.

Aujourd'hui forte de 500 collaborateurs dont une centaine en France, l'entreprise affiche un chiffre d'affaires de 30 millions d'euros pour 4.500 tonnes produites, et vendus à quelque 300 tisseurs et tricoteurs français, européens, japonais et autres.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com