×
2 149
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
16 nov. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

#SauvonsNoël: une trentaine d'enseignes s'unissent pour mobiliser les consommateurs

Publié le
16 nov. 2020

Jules, Ba&sh, Intersport, LVMH, PicWicToys, Jacadi, Cultura, Eram… C’est une initiative réunissant des griffes et enseignes aux horizons parfois éloignés, mais qui ont pour point commun de voir leurs magasins physiques fermés en cette période cruciale précédant les fêtes. Réunis à l’initiative de OneStock, prestataire e-commerce, une trentaine d’acteurs de la mode et de la distribution ont lancé le mouvement #SauvonsNoël. Le but ? Encourager les Français à passer commande auprès d’enseignes tricolores (donc sur leurs e-shops respectifs), "pour soutenir les commerces et les emplois".


La page d'accueil de la plateforme - Capture écran


Cette opération se matérialise par une campagne web ainsi qu'un site web dédié orientant les consommateurs vers les plateformes en ligne des marques en question. Il s’agit aussi de rassurer les consommateurs sur la capacité de ces enseignes à offrir des services en ligne de qualité, à savoir click & collect, e-reservation, ventes assistées en visioconférence, livraison à domicile, ship from store ou prises de rendez-vous personnalisés.

Comme nombre de ses confrères et consoeurs, la directrice générale de Kaporal Laurence Paganini se montre "extrêmement préoccupée par la survie de [son] entreprise et de tout l'écosystème. De grands noms français combatifs et à la pointe des transformations digitales et durables, mais pourtant en très grand danger, se rassemblent aujourd'hui pour encourager les consommateurs à faire un geste militant: faire leurs courses de Noël en ligne, auprès de nos enseignes françaises".

Pour un commerce, "interdire l'accès à sa vitrine, c'est interdire son principal avantage concurrentiel et nous voulons limiter la concurrence déloyale que cela induit avec les géants du e-commerce étrangers, appuie Jean-Christophe Garbino, qui dirige FashionCube (Jules, Brice, Rouge-Gorge...). Notamment à l'approche du Black Friday qui risque d'amplifier encore les effets catastrophiques de ce confinement, mais également aux conséquences écologiques funestes". Ce qu’il souhaite par-dessus tout, c'est de pouvoir rouvrir ses boutiques le 27 novembre au plus tard.

Un appel a été lancé pour impliquer d’autres commerçants ayant envie de rejoindre le mouvement #SauvonsNoël.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com