×
6 547
Fashion Jobs
ISABEL MARANT
Coordinateur/Trice Commercial/e
CDI · PARIS
DEPECH'MODE COUTURE
Gestionnaire Production PAP Homme et Accessoires H/F
CDI · PARIS
PROMOD
Technicien d Exploitation H/F
CDI · MARCQ-EN-BARŒUL
TIMBERLAND
Superviseur(se) Stock
CDI · SERRIS
GROUPE PRINTEMPS
Acheteur (Prêt-À-Porter) H/F
CDI · PANTIN
CLAUDIE PIERLOT
Responsable Communication Internationale H/F H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Chef de Produit Flou - H/F- PAP Haut de Gamme/Luxe- CDI - Paris
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Chef de Produit - H/F- Chaussure et Maroquinerie Haut de Gamme/Luxe- CDI - Paris
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Retail Merchandising Junior - PAP & Accessoires Iconiques - H/F - CDI - Paris
CDI · PARIS
TEDDY SMITH
Responsable E-Commerce
CDI · TOULOUSE
TEDDY SMITH
Area Manager
CDI · PARIS
SCHOOL RAG
Directeur de Marque
CDI · TOULOUSE
CCLD
Manager Des Ventes Idf H/F
CDI · PARIS
PARFOIS
Directeur(Trice) Régional(e) - Sud Est H/F
CDI · LYON
CONFIDENTIEL
Responsable Médias Sociaux et Influence H/F
CDI · LILLE
HERMES SYSTÈMES D'INFORMATION
Chef de Projet si Supply Chain / Production H/F
CDI · PANTIN
HERMES SYSTÈMES D'INFORMATION
Chef de Projet IT Finance (Sap fi/co) (H/F)
CDI · PANTIN
SMCP
Chef de Projet IT CRM H/F
CDI · PARIS
IZAC
Animateur Regional H/F
CDI · PARIS
CAMAÏEU
Data Scientist H/F
CDI · ROUBAIX
MICHAEL PAGE
Responsable Croissance Externe H/F
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
YVES SAINT LAURENT S.A.S.
Saint Laurent Contrôleur de Gestion Junior (CDD) H/F
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
12 mars 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

​Showroomprivé confirme son retour au vert en 2020

Publié le
12 mars 2021

Le portail de vente ShowroomPrivé indique avoir réalisé une performance record en 2021, avec un chiffre d'affaires en progression de 13,3% à 697,5 millions d'euros, tandis que la marge brute progresse de 45,6% à 273 millions d'euros. Des chiffres qui, pour la direction marque la réussite du plan performance 2018-2020.


ShowroomPrivé IRL


De 31,4 millions d'euros de pertes en 2019, le groupe affiche sur l'exercice 2020 un Ebitda de 42 millions d'euros. La marge brute passe de son côté de 30,5 à 39,1%. Résultat obtenu "grâce à l’efficacité des actions stratégiques (sélectivité accrue des affaires, poursuite de la transition du modèle d’achats fermes vers le dropshipping, meilleure gestion des retours fournisseurs et des stocks)", souligne la direction.

La France a été le principal moteur de cette croissance, avec un chiffre d'affaires en progression de 15,4% à 581,7 millions d'euros, tandis que l'activité Internationale s'est renforcée de 7,5% à 106,4 millions d'euros. Le site indique avoir proposé les produits de quelque 3.000 marques partenaires durant l'exercice, en hausse de 50%. Le nombre de clients s'est lui renforcé de 5,1% à 3,3 millions. Consommateurs dont le rythme d'achat est resté stable (4,3 commandes en moyenne), mais qui ont renforcé de 6,7% le panier moyen (44,2 euros).

"Les actions simultanées sur la croissance, la rentabilité et la solidité du bilan, ont porté leurs fruits et ont prouvé la pertinence et la pérennité du positionnement du Groupe" se félicitent les co-PDG, Thierry Petit et David Dayan. " Nous avons œuvré sur tous les fronts et grâce aux actions de restructuration de notre bilan, nous avons pu renforcer considérablement notre situation financière, avec une trésorerie brute de près de 131 millions d’euros et le retour à une trésorerie nette de 11 millions d’euros".

Comme l'expliquait récemment Thierry Petit à FashionNetwork.com (relire notre interview), l'année 2021 va être marquée par plusieurs évolutions. Notamment par la mise en avant de l'offre beauté proposée via BeautéPrivée, mais aussi par le renforcement des relations avec les grandes marques, afin d'accroitre les parts de marché tout en maitrisant la marge brute. Le portail va en outre mené le basculement de son modèle d'achat vers le dropshipping, qui permet d'expédier les commandes directement depuis les entrepôts de marques. Un facteur notable d'économie.


ShowroomPrivé IRL


"Notre marketplace sera l’un des grands sujets de l’année 2021", nous expliquait en outre Thierry Petit fin 2020. "C'est notre moyen de proposer des collections plus permanentes, actuelles, avec quand même une décote pour rester dans notre ADN. Et cela nous permet d’accélérer sur des secteurs qui sont plus complexes à aborder dans la vente événementielle, comme la maison. Et, enfin, cela permet de nous ouvrir à des PME et groupes de moyenne taille en quête d’audience. Et, comme le dropshipping, cela nous permet aussi de réduire encore un peu plus notre empreinte carbone".

ShowroomPrivé avait connu au dernier trimestre 2020 le plus fort taux d'activité historique du groupe, avec des ventes atteignant 700 millions d'euros, contre 616 millions d'euros sur la même période en 2019. Ciblant principalement les consommatrices de mode, le site s'est en effet inscrit dans le fort renforcement des ventes en ligne d'habillement constaté à l'occasion de la crise sanitaire. En 2020, 21% des ventes de mode ont été effectuées en ligne, contre 17% l'année précédente.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com