×
6 841
Fashion Jobs
HERMES
CDI - Controleur de Gestion (F/H)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Flagship Paris Champs Elysées - CDI
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Rosny Sous Bois - CDI
CDI · ROSNY-SOUS-BOIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - la Défense - CDI
CDI · LA DÉFENSE
LFP EMPLOI MODE
Responsable d'Atelier de Sacoches à Courrier
CDI · DRANCY
LANVIN
Vip&PR Manager
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsables Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
MORGAN PHILIPS EXECUTIVE SEARCH
Responsable Trafic et Acquisition F/H
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Animateur Régional F/H/n
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Chef (fe) de Projet Architecture Retail Luxe
CDI · PARIS
DEPECH'MODE PARIS
Responsable Paie et Adp Maison de Luxe
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Responsable Marketing et Communication - Lead Generation Manager H/F
CDI · GOMETZ-LE-CHÂTEL
GROUPE BEAUMANOIR
Controleur de Gestion Achat (H/F)
CDI · SAINT-MALO
PRESCRIPTION LAB
Responsable Marketing et Business Développement E-Commerce
CDI · LEVALLOIS-PERRET
P.LAB BEAUTY
Chargé(e) de Développement Commercial - p.Lab Beauty
CDI · LEVALLOIS-PERRET
EMINENCE SAS
Chef de Projet E-CRM
CDI · AIMARGUES
MAISON GOYARD
Contrôleur Financier
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsable E-Commerce Paris
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Responsable Régional(e) Retail Nord, Paris ou Lille H/F
CDI · LILLE
KARA
Chef de Projet Événementiel Anglais H/F
CDI · PARIS
MARINE SERRE
Directeur(Ice) de Production & Qualité
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
Publié le
10 mars 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

​Susanne Tebartz (Amazon Fashion) : "En 2016, nous avons signé avec 350 nouvelles marques"

Publié le
10 mars 2017

Le 8 mars dernier, Amazon a présenté à Paris sa nouvelle égérie, la mannequin, actrice et créatrice Liya Kebede, qui sera au centre d’une vaste campagne européenne. L’occasion pour Susanne Tebartz, qui dirige depuis Munich l’activité habillement d’Amazon Europe, d’évoquer pour FashionNetwork l’évolution d’Amazon Fashion et ses ambitions dans la mode (interview à lire en intégralité sur FashionNetwork Premium).
 

Susanne Tebartz, directrice EU Apparel - Amazon Fashion


FashionNetwork : Beaucoup de marques évitaient par le passé de travailler avec la plate-forme Amazon, jugée trop peu qualitative. Comment ont évolué vos relations avec les labels de mode ?

Susanne Tebartz : Nous vendons des milliers de marques de mode qui nous apprécient pour l’accès que nous leur offrons à des millions de consommateurs. Pour vous donner un chiffre : rien qu’en 2016, nous avons signé avec 350 nouvelles marques. C’est un chiffre très révélateur. Nous sommes aujourd’hui capables de montrer leurs produits en restant fidèles à leur ADN de marque. Il y a énormément d'avantages que nous pouvons leur offrir. L’un d'eux est que nous savons quel consommateur est susceptible d’acheter quelle marque sur Amazon. Nous créons alors le point de contact. Quel que soit le produit que le consommateur cherche à acheter, nous pouvons lui proposer. Quelle que soit la clientèle que la marque cherche à toucher, nous pouvons l’y amener.

FNW : Est-ce que ce sont les marques qui viennent vers Amazon ou l’inverse ?

ST : C'est un peu des deux. Je pense qu’une étape importante dans notre développement mode a été de créer notre propre contenu éditorial à partir des offres des marques, avec notamment le lancement de notre propre studio photo à Londres en juillet 2015. Cela a considérablement développé notre contenu éditorial et notre contenu de marques. Notre service va jusqu’au grand nombre d’options de livraison que nous offrons aux clients. Nous pouvons maintenant proposer la livraison prime (en un jour, ndlr) aux marques, dont l’image bénéficie alors du succès de notre système logistique. Nous avons également introduit les présentations de produits en vidéo. En fait, nous travaillons continuellement sur l'amélioration de nos services.
 
FNW : Amazon prépare actuellement sa propre collection mode. Quel changement cela va-t-il engendrer sur l’offre ?

ST : Je vais vous décevoir, mais je ne peux pas faire de commentaires sur ce sujet pour l’heure, si ce n’est que nous avons une sélection de marques qui produisent des pièces exclusivement vendues chez nous. C’est l’une des évolutions à l’œuvre en ce moment.
 
La suite de l’interview est à lire sur FashionNetwork Premium.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com