×
Publicités

​Textile/habillement : la confédération Euratex dévoile sa stratégie de relance

Publié le
30 juin 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après un travail débuté durant le confinement, l'instance européenne représentative de la filière textile Euratex dévoile son plan en cinq points visant à faire de la crise du Covid-19 une opportunité de transformation. Ses propositions qui vont du développement du recyclage en Europe à la défense des savoir-faire en passant par une meilleure sécurisation des approvisionnements


Shutterstock


"Alors que la Commission européenne et les États membres ont déjà mis en place des mesures de reprise rapide, comme la réouverture des magasins et des garantis de bon fonctionnement des marchés et chaînes d'approvisionnement, il est maintenant temps de définir une vision à long terme", estime Euratex, qui vient de réélire Alberto Paccanelli à sa présidence.

"L'Europe devrait soutenir l'importance stratégique du textile-habillement européen, promouvoir le développement d'un écosystème intégré entre les pays de l'Union et leurs voisins, investir dans les savoir-faire, et faire de la circularité une source de compétitivité."

Le premier point de cette stratégie à long terme est la mise en place d'outils de garanti d'approvisionnement et de création de valeur ajoutée dans la filière européenne. A l'heure où 35% des salariés du secteur ont plus de 50 ans, le recrutement de nouveaux talents et la formation des équipes en place est également mise en avant.

Le troisième point porte sur l'innovation durable, notamment via des partenariats public-privé soutenus par l'Union européenne. Est également souhaitée la création de cinq hubs européens dédiés au recyclage de textile/habillement, domaine dans lequel l'UE reste très dépendante de l'export. Enfin, Euratex souhaite prévenir tout blocage des cargaisons par les autorités nationales via la création d'un écosystème Paneuromed intégré.

Début avril, une enquête menée par Euratex dévoilait que 80% des entreprises des filières du textile coupaient dans leurs effectifs à cause de la crise du coronavirus, et que les ventes et la production avaient chuté de plus de 50% pour la moitié d'entre elles. Quelque 60% des entreprises européennes du textile s'attendaient à un chiffre d'affaires réduit de moitié à court terme, le reste tablant sur un recul tutoyant les 80%.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com