×
5 354
Fashion Jobs
Publié le
20 mai 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

​Tokyo : Mode in France passe à la vitesse supérieure

Publié le
20 mai 2016

Alors qu’il fête ses 20 ans d’existence, le rendez-vous tokyoïte dédié aux marques françaises d’habillement et d’accessoires offrira en juillet un nouveau visage, quittant un modèle de showrooms pour se muer en salon. S’attirant au passage l’intérêt de marques supplémentaires, pour un rassemblement qui clôturera ses inscriptions fin mai.

Thierry Dana, ambassadeur de France au Japon,sur le salon Mode in France - FFPAPF


L’édition, qui se tiendra du 27 au 29 juillet, confirme d’ores et déjà la présence de quelque 60 marques tricolores, dont quelque 70 % officiant dans le prêt-à-porter. Des exposants qui ne présenteront plus leurs collections via des showrooms en chambre, mais dans un espace scénographié au sein de l’Hotel Westin. Quelque 2 000 professionnels japonais sont attendus sur ces 1 600 m².

« Le modèle en chambre avait assez vécu », pour Patricia Brafman, directrice internationale de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin, qui organise le rendez-vous avez le soutien du Défi. « Le salon a aujourd’hui une clientèle extrêmement fidèle, qui prend nos exposants très au sérieux, avec souvent des relations dépassant le simple rapport client/fournisseur. Le renouvellement de l’offre est d’environ 20 % par édition. Et nos nouveaux exposants bénéficient de cette reconnaissance du marché japonais. »

Le nouveau logo de Mode in France - FFPAPF

Outre son offre de produits de marques françaises, le salon proposera aux professionnels nippons un aperçu du savoir-faire tricolore à travers une exposition de collection vintage de Didier Ludot. Pour les 20 ans du rendez-vous, ce sont ainsi 20 pièces Chanel, Dior, Madame Grès, Cardin ou encore Courrèges qui viendront illustrer la thématique été.

Un changement de visage qui s’accompagne d’un changement d’identité. Le salon est désormais symbolisé par une silhouette de la Tour Eiffel et une consommatrice arborant une robe rose rouge et un sac noir. Une signature imaginée par le Studio Andrea Crews, pour symboliser l’image joie et l’assurance de la femme française. Un esprit qui trouve toujours un écho important sur des marchés japonais de l'habillement et de l'accessoire pesant respectivement plus de 50 et 20 milliards d'euros par an.

Le salon sera plus que jamais promu auprès de 25 000 professionnels qualifiés, qui se verront également proposer à partir de fin mai une newsletter mettant en valeur les exposants du rendez-vous. L’événement sera par ailleurs présent dans la presse professionnelle et mode locale. L’ambassadeur et le consul de France au Japon devraient eux-mêmes venir prendre part à ce qui est, pour la CCI France Japon, la plus grosse opération de promotion tricolore menée au Japon, tous secteurs confondus.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com