×
6 627
Fashion Jobs
HERMES
CDI - Controleur de Gestion (F/H)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Flagship Paris Champs Elysées - CDI
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Rosny Sous Bois - CDI
CDI · ROSNY-SOUS-BOIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - la Défense - CDI
CDI · LA DÉFENSE
LFP EMPLOI MODE
Responsable d'Atelier de Sacoches à Courrier
CDI · DRANCY
LANVIN
Vip&PR Manager
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsables Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
MORGAN PHILIPS EXECUTIVE SEARCH
Responsable Trafic et Acquisition F/H
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Animateur Régional F/H/n
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Chef (fe) de Projet Architecture Retail Luxe
CDI · PARIS
DEPECH'MODE PARIS
Responsable Paie et Adp Maison de Luxe
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Responsable Marketing et Communication - Lead Generation Manager H/F
CDI · GOMETZ-LE-CHÂTEL
GROUPE BEAUMANOIR
Controleur de Gestion Achat (H/F)
CDI · SAINT-MALO
PRESCRIPTION LAB
Responsable Marketing et Business Développement E-Commerce
CDI · LEVALLOIS-PERRET
P.LAB BEAUTY
Chargé(e) de Développement Commercial - p.Lab Beauty
CDI · LEVALLOIS-PERRET
EMINENCE SAS
Chef de Projet E-CRM
CDI · AIMARGUES
MAISON GOYARD
Contrôleur Financier
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsable E-Commerce Paris
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Responsable Régional(e) Retail Nord, Paris ou Lille H/F
CDI · LILLE
KARA
Chef de Projet Événementiel Anglais H/F
CDI · PARIS
MARINE SERRE
Directeur(Ice) de Production & Qualité
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
Publié le
18 mars 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

​Un textile français en résilience mais optimiste

Publié le
18 mars 2015

Le secteur français du textile a connu une croissance de 1 % de sa production et son chiffre d'affaires a augmenté de 3 % à 12,8 milliards d'euros, alors que la consommation de textile-habillement était en repli de 0,7 % en valeur.

Une progression sur fond de contexte difficile qui pousse l'Union des industries textiles (UIT) à afficher un optimisme prudent pour 2015. 


Il s’agit même d’un « printemps du textile » pour le président de l'UIT, Yves Dubief, qui pointe un « secteur en résilience » en dépit d'une consommation en berne et d'une distribution fragilisée.
 
« Depuis 2008-2009, le textile connaît une période de stabilisation, et la filière arrive à tirer son épingle du jeu », confirme Gildas Minvielle, directeur de l’observatoire économique de l’Institut français de la mode (IFM). « Le pire est véritablement derrière. Et, avec le tissu industriel que possède la France, il y a là toute les capacités dont le secteur a besoin pour continuer son rebond. »

Les résultats positifs de 2014 s'expliquent par « une forte présence à l'international » et grâce « à l'innovation et aux tissus à usages techniques » qui pèsent pour 40 % de la production textile française, selon l’UIT. La France est au deuxième rang européen dans ce domaine après l'Allemagne.
 
Les exportations sont en hausse de 4 % par rapport à 2013, à 8,1 milliards d'euros, dont 2,8 milliards réalisés hors Union européenne. Les exportations vers la Chine notamment sont en augmentation de 33 % et ce pays est devenu le 3ème client de la France hors Union européenne. Par ailleurs, les effectifs du textile en France ont été maintenus à un peu moins de 65 000 salariés.
 
En 2015 se rencontrent « des facteurs d'incertitudes et des facteurs de croissance », pour Yves Dubief. Mais « on est plutôt optimiste ».

Au chapitre des incertitudes sont cités la consommation d'articles d'habillement, qui devrait être en léger recul de 1%, les difficultés d'accès persistantes au financement bancaire, le « niveau faible d'investissement » dans l'ensemble de la filière, l'évolution du coût de l'énergie en France ou encore les interrogations sur les exportations vers la Russie et l'Ukraine.
 
Du côté des facteurs positifs, le président de l'UIT place en premier lieu « l'évolution très favorable de la parité euro-dollar ». Il mentionne également l'évolution baissière du prix des matières premières (pour le coton et pour les fibres synthétiques), les « négociations transatlantiques prometteuses pour le textile » et une plus grande exigence des consommateurs français en matière d’origine.
 
L’UIT table aussi sur « une progression continue des textiles à usage technique grâce à une demande soutenue ». Un aspect technique amené à prendre une envergure accrue. Les textiles innovants font en effet l'objet d'un plan industriel stratégique, concrétisé dans un appel à projets.

Matthieu Guinebault (avec AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com