×
5 866
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
23 juin 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

​Vers une relance verte en sept étapes pour la mode?

Publié le
23 juin 2020

Les trois organes derrière le projet international visant à favoriser une mode circulaire Policy Hub, à savoir la SAC (Sustainable Apparel Coalition), la Fesi (Federation of the European Sporting Goods Industry) et Global Fashion Agenda, dévoilent une feuille de route en sept points vers une relance verte de la filière mode. Un document réalisé en collaboration avec le Boston Consulting Group après consultation des plus de 300 marques, détaillants et fabricants représentés par ces organismes.


Shutterstock


La première mesure suggérée est que les aides européennes et nationales à la relance soient conditionnées aux engagements verts des entreprises. Le Policy Hub suggère ainsi que les prêts d'urgence soient assortis d'engagements en termes d'émissions polluantes et de l'adhésion aux principes directeurs des Nations unies relatifs aux entreprises et aux droits de l'homme. Les prêts devraient également servir à encourager le développement d'équipements durables et à mener une transition vers l'énergie verte (solaire, éloenienne…) ou durable dans les entreprises.

Le Hub entend également qu'un soutien spécifique soit apporté aux entreprises évoluant en direction de l'économie circulaire. Et en particulier celles œuvrant à la réparation, location ou revente de produits usagés, ou celles en charge du tri de matériaux en vue de leur transformation. Sur ce point est notamment réclamé un renforcement des fonds alloués aux créateurs et entrepreneurs indépendants.

L'encouragement de la consommation d'une mode durable n'est pas oublié. Sont proposées des réductions de TVA pour les entreprises liées à l'économie circulaire et pour les produits de mode durable. Une meilleure information des consommateurs européens et des incitations à l'achat durable via des vouchers sont également évoquées.

Arrivent ensuite quatre mesures à plus long terme et dépassant la seule échelle du marché du textile/habillement, comme la transition européenne vers des activités à basse consommation carbone via l'accélération du recours aux énergies renouvelables en Europe. Il est également question d'accompagner la mise en chantier de nouvelles technologies à même de répondre aux enjeux de circularité, tandis que la responsabilité RSE des fabricants serait renforcée.

Vers un cadre européen pour la promotion du design circulaire?



La promotion du design circulaire à long terme est également listée parmi les mesures souhaitées. Celle-ci pourrait prendre la forme d'un cadre européen définissant les critères de durabilité et de circularité, tout en s'assurant qu'ils soient "suffisamment flexibles pour s'adapter à de futures innovations". Un fonds européen dédié pourrait par ailleurs accompagner la recherche de nouvelles matières.

Le septième point avancé porte sur les règles de transparence, qui permettraient selon le Policy Hub d'accélérer la transition durable de l'économie. Sur ce point est par exemple réclamé une minimum de transparence imposée sur le produit et l'ensemble des matériaux utilisés, et la mise à profit des outils numériques pour garder les consommateurs informés.

L'accompagnement d'une cartographie des chaînes d'approvisionnement est par ailleurs demandée par les organismes ; un point clef à l'heure où la filière européenne du textile-habillement entend profiter de la crise pour générer une relocalisation des productions.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com