×
7 071
Fashion Jobs

​Zalando a dopé son chiffre d’affaires de 20 % en 2018

Publié le
today 28 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le portail allemand dédié à la vente de produits de mode Zalando indique avoir généré 5,3 milliards d’euros de revenus au cours de son exercice 2018. Une progression de 20 % contre 23,4 % un an plus tôt. Le groupe table sur une croissance allant de 20 à 25 % pour l’année 2019.
 

Zalando


Dans les ventes, la région DACH (Allemand, Autriche et Suisse) est dépassée par le reste de l’Europe. La zone germanophone affiche ainsi 2,4 milliards d’euros de ventes, contre 2,15 un an plus tôt, tandis que le reste de l’Europe, poussé par une croissance plus rapide, est en un an passé de 2 à 2,48 milliards d’euros. Ventes auxquelles s’ajoutent 497,5 millions d’euros de ventes à prix barrés.
 
En cumulant les ventes de produits Zalando et celles réalisées par des marques tierces via la marketplace, ce sont quelque 6,6 milliards d’euros de marchandises mode qui ont été vendus sur le portail en un an, en progression de 21,1 %. L’entreprise profite de ces résultats pour annoncer que, désormais, elle publiera ce chiffre global des vente trimestre par trimestre, « afin d’accroître la transparence sur la taille réelle de la plate-forme ».

Et ces ventes en gros (« gross merchandise volume » ou GMV) sont au cœur de la stratégie immédiate du portail de vente. Celui-ci, qui entend devenir le « starting point » (point de passage, ndlr) pour la mode, vise désormais les 20 milliards d’euros de ventes, soit un triplement à horizon 2023-2024, GMV compris, pour porter sa contribution de 10 à 40 % du volume de chiffre d'affaires..
 
« En 2018, plus de 250 marques partenaires ont intégré le programme de partenariat Zalando, qui représente environ 10 % du GMV de Zalando, indique la direction. Zalando a pour objectif d'augmenter cette part jusqu'à 40 % d'ici 2023/2024, Zalando Fulfillment Solutions et Zalando Marketing Services jouant un rôle clé dans la mise à l'échelle réussie de la plate-forme Zalando. »
 
Zalando revendique désormais 26,4 millions de consommateurs actifs, contre 23,1 millions un an plus tôt, ayant généré sur l’année 116,2 millions de commandes, contre 90,5 millions l’année précédente, et 3,1 milliards de visites. Des visites qui se font désormais à 73,6 % sur mobile. L'e-commerçant a pour objectif de tripler la valeur des produits vendus sur ses sites au cours des cinq à six prochaines années en devenant l’application incontournable pour les achats de vêtements, à l’image de Netflix pour les films.

L'annonce de cet objectif, couplée à un meilleur quatrième trimestre que prévu, faisait bondir le titre de 17,80 % à 30,84 euros à 10h20 GMT en Bourse de Francfort, de loin la plus forte hausse de l’indice européen Stoxx 600 (-0,47 %).

« Nous trouvons cette prévision à long terme parfaitement audacieuse, mais les données à plus court terme sont encourageantes », a commenté Simon Irwin, analyste de Credit Suisse.

Zalando a pourtant inquiété les investisseurs l’an dernier en abaissant à deux reprises sa prévision de bénéfice, provoquant une chute de son action de 44 % pour l’ensemble de 2018. Il regrettait alors le ralentissement de la croissance de ses ventes en raison d’un été inhabituellement long et chaud en Europe, tandis que ses coûts logistiques augmentaient et que la concurrence s’intensifiait avec des acteurs comme Amazon.

Morgan Stanley a prévenu cette semaine que le marché européen de la vente de prêt-à-porter en ligne était plus mature qu’on ne le pensait, ce qui l’a amené à abaisser ses objectifs de cours sur Zalando et le britannique Asos. En décembre, ce dernier a abaissé à 15 % sa prévision de croissance de ses ventes pour l’exercice 2018-2019 contre une précédente fourchette de 20 %-25 %.

Avec Reuters

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com