×
Publicités
Par
AFP
Publié le
20 oct. 2010
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

150 ans de malles Louis Vuitton au musée Carnavalet

Par
AFP
Publié le
20 oct. 2010

PARIS, 20 oct 2010 (AFP) - Après le joaillier Chaumet et la manufacture de soieries Prelle, le malletier Louis Vuitton, autre emblème du savoir-faire français dans le monde, célèbre plus de 150 ans de création à Carnavalet, le musée de l'histoire de Paris, jusqu'au 27 février.

Louis Vuitton
Malle cabine John Moffat - croisières transatlantiques (1925)

Intitulée "Voyage en capitale", l'exposition qui présente pour la première fois plus de 200 objets, essentiellement des malles d'exception provenant du fonds patrimonial de Vuitton et de collections privées, évoque l'épopée du malletier à travers l'histoire de la capitale dès la fin du XVIIIe siècle.

Arrivé de son Jura natal à 14 ans comme apprenti emballeur pour riches voyageurs, Louis Vuitton a créé sa propre boutique vingt ans plus tard, en 1854, à deux pas de l'Opéra Garnier. Très vite, il s'impose avec des malles luxueuses à couvercle plat, facilement empilables, puis recouvertes d'une toile enduite brevetée en 1888, nettement plus légère et résistante que le cuir.

Dès 1885, il ouvre des boutiques à Londres et New York. Pour se distinguer de la concurrence, Louis Vuitton crée un monogramme qui reste aujourd'hui parmi les plus contrefaits des emblèmes du luxe.

Les malles historiques sont mises en perspective avec des tableaux et photographies évoquant Paris et l'art de voyager à une époque où apparaissaient de nouveaux moyens de transport: l'automobile, le chemin de fer et le paquebot à vapeur.

Le parcours de l'exposition, un projet commun des fonds patrimoniaux de Louis Vuitton et du musée Carnavalet, est ponctué de clins d'oeil historiques et de faits marquants pour une visite très graphique et ludique: le visiteur entre par une malle géante et se retrouve sur un paquebot en 1920.

Les malles pour vêtements côtoient d'autres rangements plus insolites comme des malles-pharmacies conçues pour la Croix-Rouge, la malle lit-pliant (1905) de l'explorateur Pierre Savorgnan de Brazza, la malle-bureau du chef d'orchestre Léopold Stokowski, sans oublier la collection de malles aux armes de Miss France, cadeau du comité d'organisation à chacune de ses reines de beauté ...tant que les bagages du célèbre malletier restèrent abordables.

L'exposition se prolonge avec un beau livre "Louis Vuitton, 100 malles de légende" (éditions de La Martinière).

"Vuitton en capitale", jusqu'au 27 février - Musée Carnavalet (www.carnavalet.paris.fr).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.