700 000 dollars pour la garde-robe d'Elton John

NEW YORK, 17 avr 2006 (AFP) - La vente d'une partie de la célèbre garde-robe d'Elton John, organisée pendant une semaine à New York, a rapporté plus de 700 000 dollars à sa fondation consacrée à la lutte contre le sida, ont annoncé lundi les organisateurs.


Quelques exemplaires de la garde-robe d'Elton John exposés au Rockefeller Center le 11 avril 2006 à New-York - Photo : Peter Kramer/AFP

Des milliers de curieux sont venus la semaine dernière au Rockefeller Center explorer et acheter une des 10 000 pièces offertes pour des prix, fixes, allant de 15 dollars pour un t-shirt à 5 000 pour un manteau de cachemire.

Parmi les vêtements et accessoires tirés des collections de la pop-star et de son conjoint David Furnish, figuraient des costumes classiques griffés Dior, Versace, Vuitton, etc. Mais aussi des pièces moins conventionnelles comme le costume à poids roses créé par Richard James et porté par le chanteur britannique au cours d'un célèbre duo avec le rappeur Eminem lors des Grammy Awards 2001.

"Les vêtements ont à peine été portés -- certains n'ont jamais été portés", avait dit le chanteur, venu ouvrir la vente, baptisée "Le placard d'Elton", le 10 avril.

"Venez et dépensez un peu d'argent pour aider ceux qui ont désespérement besoin qu'on leur améliore la vie", avait ajouté le chanteur, dont la fondation a récolté quelque 60 millions de dollars depuis sa création en 1992, finançant des campagnes de prévention contre le sida et des services aux malades.

La star, connue pour ses excentriques tenues, avait déjà organisé des ventes similaires dans le passé, à Londres notamment.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - Prêt-à-porterPeople
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER