A Berlin, Samsung présente sa nouvelle montre connectée, concurrente de l'Apple Watch

Samsung a présenté jeudi à Berlin, en marge du salon de l'électronique grand public IFA, sa dernière montre connectée, Gear S2, un modèle voulant entrer en concurrence avec l'Apple Watch.


Samsung lance sa montre connectée Gear S2 - Foto: DR

Deux ans presque jour pour jour après avoir lancé sa toute première smartwatch, à l'IFA également, le groupe sud-coréen revient avec un modèle qui abandonne le massif cadran rectangulaire pour un cadran rond, plus proche des montres classiques.

Les caractéristiques techniques de la Samsung Gear 2 avaient été dévoilées dès mardi, sans que la montre, qui sera disponible en octobre, ne soit montrée. Au rang des nouveautés, au-delà des classiques fonctions comme voir ses appels, envoyer des SMS et surveiller son activité physique, figurent la possibilité de paiement sans contact et la capacité de gérer les installations connectées de la maison.

Fonctionnant sous le système d'exploitation Tizen développé par Samsung, la Gear S2, au cadran personnalisable, est aussi compatible avec les smartphones fonctionnant sous le système Android de Google.

Avec cette nouvelle montre, Samsung espère réussir à marcher sur les plates-bandes d'Apple, qui a lancé fin avril sa première et très attendue Apple Watch.

Selon une estimation de juillet du cabinet Strategy Analytics, au deuxième trimestre, Apple a vendu quelque quatre millions de montres. A la deuxième place, Samsung en a livré 400.000.

Avec des nouveaux modèles également de Motorola et Huawei, les montres connectées sont parmi les vedettes du salon IFA, qui ouvre vendredi ses portes au public et attend plus de 200.000 visiteurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

HorlogerieInnovations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER