×

A Berlin, Tempelhof continue d'attirer les salons

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 9 janv. 2020
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En ce moment à Berlin, les regards se tournent (à nouveau) vers Tempelhof. Depuis que le rendez-vous Panorama a choisi de déménager sur le site de l'ancien aéroport — qui abritait jusqu'en 2014 le légendaire Bread&Butter, avant que le projet ne s'effondre —, l'emplacement chargé de souvenirs suscite d'énormes attentes. Nouveaux acteurs, nouveaux emplacements, nouveaux événements et nouvelles plateformes font partie de ce processus de métamorphose apparemment sans fin. Prochaine édition : du 13 au 17 janvier 2020.


Sous la devise "Rebel with a cause", le patron du salon Panorama Jörg Wichmann et son équipe souhaitent convaincre les professionnels et les acheteurs - Panorama Berlin


Sous la devise "Rebel with a cause", et doté d'une "Brand Avenue" composée de modules, d'un nouveau segment décontracté et de "Fashion Cloud", une plateforme de vente en gros, le patron du salon Panorama Jörg Wichmann et son équipe espèrent convaincre professionnels et acheteurs.

Au moins, l'initiative a permis au salon de reconquérir certains exposants : Ahlers AG fait son retour au Panorama avec sa marque Pierre Cardin, après une longue absence à Berlin. Son directeur exécutif, Karl-Friedrich Schielmann, a été convaincu par le nouveau concept "smart casual" développé par l'organisateur du salon. Timezone revient également sur l'événement.

Il reste à voir si Panorama, en combinaison avec Neonyt et Selvedge Run — qui vont également poser leurs valises à Tempelhof —, pourra s'imposer comme le point d'ancrage de la Semaine de la mode berlinoise. En son temps, le Bread&Butter de Karl-Heinz Müller avait réussi à attirer jusqu'à 100 000 visiteurs professionnels sur l'ancien terrain de l'aéroport. 

Au total, avec Premium et ses satellites Seek et Show&Order, plus de 3 000 marques et collections pour l'automne-hiver 2020/21 attendent les visiteurs professionnels dans la capitale allemande.

Du côté plus spécifiquement du salon Premium, qui se tiendra du 14 au 16 janvier à Station Berlin, le programme de tables rondes sera enrichi avec un accent mis sur les problématiques de développement durable. 


Le salon premium a développé une nouvelle identité d'entreprise.. - Premium Group


En collaboration avec l'agence créative Karl Anders, basée à Hambourg, et le duo Ashirov Martichat, le salon a également développé une nouvelle identité. "Notre activité change radicalement et à un rythme sans précédent. Avec le passage à l'ère du numérique, les tendances se développent de manière imprévisible", expliquait déjà Anita Tillmann, à la tête de Premium, à l'automne dernier.

Après le lancement de ses think tank en juillet, Premium va étendre son concept sur ses différents espaces. Par ailleurs, le motif du buste joue un rôle important dans la nouvelle identité du salon avec notamment des bustes installés dans les halls. 

Fashiontech s'installe à l'hôtel Aletto 



Le salon Seek, de son côté, continue de s'appuyer sur le segment "Trade Union" et élargit même le concept. Lors de la prochaine édition, du 14 au 16 janvier, 40 marques présenteront leur prêt-à-porter masculin et féminin, leurs chaussures et leurs produits lifestyle dans les deux halls de l'Arena Berlin.


Lors de la prochaine édition du Seek, 40 marquesprésenteront leurprêt-à-porter masculin et féminin, leurs chaussures et leurs produits lifestyle dans les deux halls de l'Arena Berlin. - SEEK


L'événement Fashiontech-Studio aura lieu dans le cadre du salon Seek au Glashaus de l'Arena Berlin. Quant au salon Fashiontech Berlin, il s'installe à l'hôtel Aletto, juste en face du Premium. Les deux événements auront lieu les 14 et 15 janvier.

Neonyt et Selvedge Run se sont trouvés un nouvel emplacement



De leur côté, les organisateurs du salon Neonyt présentent leur événement pour la première fois à Tempelhof. "Nous nous installons dans l'un des endroits les plus célèbres de la ville. Le vaste terrain et le hangar 4 de Tempelhof nous offrent une multitude de nouvelles possibilités pour développer Neonyt", commente Olaf Schmidt, vice-président de la division Textiles et technologies textiles chez Messe Frankfurt. L'événement "The Networkx" va également y poser ses valises. 

Le Selvedge Run, piloté par Shane Brandenburg, organisera pour sa part sa dixième édition du 14 au 16 janvier dans le Hangar 5 de l'ancien aéroport. Les nouveaux exposants ? Principalement des fabricants de denim japonais venus faire des affaires avec des acheteurs européens.

La MBFW investit le Kraftwerk



L'exposition MBFW de Mercedes-Benz et Nowadays déménage également, de l'E-Werk à la centrale Kraftwerk sur la Köpenicker Strasse, du 13 au 15 janvier. C'est d'ailleurs là que Neonyt, Fashiontech et, avant eux, le salon Show&Order avaient lieu.


Le Kraftwerk pendant le salon Show&Order. Aujourd'hui c'est la MBFW qui y installe son format d'exposition. - Archiv


Le coup d'envoi sera donné lundi avec un défilé de nouveaux talents, des créateurs et des labels venus d'Afrique du Sud, parmi lesquels Clive Rundel, Floyd Avenue et Viviers Studio. Mardi à partir de 13h30, ce sera au tour de Danny Reinke, Irene Luft, Cashmere Victim, puis de Neonyt avec son défilé à 18h, avant Odeeh et Last Heirs. 

Mercredi à partir de 10 heures, Sportalm, Lena Hoschek, Rebekka Ruetz, DSTM, Nobi Talai, Kilian Kerner avec KXXK et Riani présenteront leurs collections. Le grand défilé de clôture de la Fashion Week berlinoise sera assuré par Wolfgang Joop, avec sa marque "Looks by Wolfgang Joop".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com