×
5 772
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Responsable de Collection (Siège) H/F
CDI · PARIS
MAISON GOYARD
Contrôleur Financier H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Acheteur Chef de Produit Horlogerie H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Support Technique (Siège) H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Commercial Achat Homme & Enfant H/F
CDI · PARIS
DCM JENNYFER
Directeur Des Ventes
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
NINA RICCI
PR & Talent Coordinator
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet Amoa E-Commerce (H/F)
CDI · SIGNES
NILAÏ PARIS
Responsable Marketing Digital
CDI · PARIS
KCD PARIS
Director of Events And Business Development
CDI · PARIS
MANPOWER CABINET DE RECRUTEMENT COMMERCE MODE LUXE
Commercial Itinerant Grand Est
CDI · STRASBOURG
FAGUO
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · NANTES
LETRANGE
Chef de Produit - Maroquinerie et Accessoires
CDI · MONTREUIL
JACK&JONES
Commercial Jack&Jones Sud-Est
CDI · AIX-EN-PROVENCE
KARA TRAVAIL TEMPORAIRE ET PLACEMENT
Acheteur Confirmé H/F
CDI · ASNIÈRES-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé d'Industrialisation et de Pricing - Maison Française de Luxe (H/F)
CDI · PARIS
CELIO
Chef de Projet Architecture &Amp; Travaux H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
GAUCHERE
E-Commerce & Digital Manager
CDI · PARIS
CREATIONS FUSALP
Acheteur(se) Approvisionneur(se) Matières et Trims
CDI · ANNECY
MODELOR
Chef de Produit PAP Cuir H/F
CDI · PARIS
H2 CONCEPT
Attaché(e) Commercial(e) / Évènementiel Mode
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
CITY ONE
Gestionnaire Administration du Personnel H/F
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
Publicités
Publié le
15 sept. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

A Bordeaux, Apsys fait évoluer son projet de revitalisation du quartier Saint-Jean

Publié le
15 sept. 2022

A Bordeaux, le projet de revitalisation du quartier Saint-Jean, situé entre la gare et la Garonne, présente ses nouveaux contours. Initié dès 2015, et plusieurs fois repoussé, ce chantier désormais nommé Canopia débutera en 2023. Une opération de "haute couture urbaine", selon les mots du promoteur Apsys, qui vise à transformer un quartier dégradé de 3,6 hectares en un site "mixte, animé et vertueux", qui mêle logements, bureaux, commerces, parcs et hôtels. Une première livraison partielle, qui ne concerne que le parc Descas, est programmée pour 2025.


L'architecte du projet est Maison Edouard François - DR


Si la création d'un large axe-piéton traversant ce quartier en diagonale est toujours prévu, certains points ont été revus après la pandémie de Covid-19 et en lien avec la nouvelle municipalité. En effet depuis 2020, le maire de Bordeaux est l'écologiste Pierre Hurmic.

"À l’issue de la crise et suite au dialogue constructif engagé avec les acteurs publics, plusieurs évolutions visant à accroître encore la qualité sociale et environnementale du projet ont été décidées de concert", expriment les instigateurs du projet dans un communiqué.

Ainsi, la végétalisation du site a été accrue par rapport au projet initial, pour créer un îlot de fraîcheur. Le parc de 2 hectares abritera 1.200 mètres carrés de ferme urbaine. De plus, le nombre de places de stationnement va être réduit (250 à 500 places seront supprimées).


DR


Une maison des associations va également voir le jour, tandis que la surface dédiée aux logements a été augmentée. Il y a donc 6.200 mètres carrés d'habitations (dont 35% de logements sociaux), contre 4.000 initialement prévus. Cela résulte de la transformation d'un hôtel en logements.

Le site conservera en outre 27% des façades historiques existantes (qui seront réhabilitées) et fera émerger de nouveaux immeubles (de quatre à cinq étages maximum). 
 
Concernant les commerces, l'accueil d'acteurs alternatifs et reliés à l'écosystème de l'économie sociale et solidaire sera amplifié, la surface qui leur sera allouée passe de 1.000 à 2.000 mètres carrés.


Mélange de pierre, de verre et de vert - DR

 
Au total, Canopia abritera 45.500 mètres carrés de commerces, incluant des points de vente de proximité, des boutiques, des services, des sites de loisirs et des restaurants.
 
Apsys souhaite accueillir des DNVB (des marques nées sur internet qui s’implantent dans le commerce physique), des concepts dits vertueux (repair café, friperie et seconde main…), des producteurs locaux et des grands noms de la mode. On y trouvera également les concepts 'city' d'enseignes (équipement de la maison, jardinerie, loisirs indoor, sport…) "qui délaissent traditionnellement les centres-villes, faute d’y trouver les surfaces et hauteurs libres dont ils ont besoin", précise le communiqué.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com