×
5 484
Fashion Jobs
Publié le
7 juin 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

A la Défense, le CNIT s’offre 8.800 mètres carrés de commerces supplémentaires

Publié le
7 juin 2022

Ouvrage spectaculaire inauguré à la Défense en 1958 par le général de Gaulle, le CNIT (centre des nouvelles industries et technologies) abrite aujourd’hui des bureaux, des commerces, des lieux de formation et un hôtel. Ses profondeurs connaissent actuellement une phase de travaux d’envergure. Le prolongement du RER E implique la création d’une gare sous le bâtiment, qui doit entrer en service au second semestre 2023. Unibail-Rodamco-Westfield, propriétaire du CNIT depuis 1999, en profite pour remanier le niveau -2 du bâtiment, au sein duquel s’épanouiront de nouvelles boutiques l’an prochain.


Projection du niveau -2, avec ses nouvelles boutiques et son ouverture centrale captant la lumière du jour - URW


Dessinées par le cabinet d'architecte Cro&Co, 45 cellules commerciales sont actuellement en travaux, représentant au total une surface de 8.800 mètres carrés, qui viendront s’additionner aux 28.400 mètres carrés des 32 magasins déjà présents dans le CNIT. Les infrastructures sous la grande voûte autoportante avaient été remaniées en 2009. Au rez-de-chaussée, sont déjà installés des acteurs comme Decathlon, la Fnac, Fursac, Smuggler ou encore Monoprix, tandis qu’un ‘food court’ y est aussi en préparation: il proposera onze stands de restauration sur 2.400 mètres carrés (sous l'enseigne Food Society).

Les enseignes qui viendront garnir le niveau -2 au premier semestre 2023 ne sont encore dévoilées, mais URW précise que 40% des espaces ont à ce jour été commercialisés. C’est un esprit "travel retail" et un positionnement premium que souhaite cultiver la foncière, sans se focaliser sur un domaine particulier (mode, maison, alimentaire…) mais en proposant de petites surfaces de magasins, de 20 à 1.000 mètres carrés.

"Notre ambition est d’attirer des marques complémentaires à l’offre des 4 Temps, favorisant l’achat plaisir et d’impulsion, mais aussi d’offrir des relais en format ‘best-of’ aux locomotives du centre commercial voisin", explique Edouard Beudin, directeur de la commercialisation pour URW France. Le montant de l’investissement consenti pour réaliser ces travaux débutés en août 2020 n'est pas communiqué.


Le rez-de-chaussée du CNIT accueillera une nouvelle offre de restauration - URW


A noter que Viparis, qui avait notamment occupé ce niveau jusqu’en 2015, revient dans le CNIT à compter de l’an prochain mais dans une autre configuration, sur 20.000 mètres carrés, pour y organiser des séminaires et autres salons. "La clientèle congressiste possède un pouvoir d’achat supérieur et son panier moyen est plus élevé que la moyenne", poursuit Edouard Beudin.

"Le CNIT est situé dans le premier quartier d’affaires en Europe, qui est aussi un lieu de shopping pour les résidents des communes alentours et une destination de tourisme: les nouveaux commerces bénéficieront du flux de la gare RER à venir", renchérit Jonathan Toulemonde, directeur depuis début 2022 du CNIT mais aussi des 4 Temps, situé de l’autre côté du parvis.


40 mètres de hauteur séparent le quai du RER E du parvis de La Défense (en haut de l'image, le niveau -2). - MDeslandes/FashionNetwork


Les usagers de la future gare cathédrale transiteront en effet par le nouveau niveau de commerces, avant de se diriger dans le CNIT, ou de prendre d’autres moyens de transport (RER A, tram, transilien, métro). La SNCF prévoit que 620.000 personnes emprunteront la ligne E chaque jour une fois les travaux achevés.

Bien que situé deux étages sous la dalle de la Défense, le niveau de commerces en chantier -d’une hauteur sous plafond de 3,45 mètres- bénéficiera de la lumière naturelle par plusieurs trémies percées et des façade vitrées aux extrémités, alors que la circulation a été pensée en forme de croix. Pour faire écho au dessin géométrique de la grande voûte en béton, des lignes lumineuses au sol et au plafond rappelleront cet élément architectural. Côté boutiques, de grandes façades ouvertes, sans vitrines ni poteaux, sont prévues.


Vue générale du CNIT - URW


Avant-Covid, le CNIT drainait 15 millions de personnes par an (2019). Sans définir de chiffre précis, Unibail-Rodamco-Westfield table sur "une croissance significative" du visitorat de ce lieu, qui a été la première construction du site de la Défense.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com