×
Publicités
Publié le
17 févr. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

A la relance, Olly Gan modernise son concept magasin et son image

Publié le
17 févr. 2022

Après avoir subi de fortes turbulences, l'enseigne de mode masculine Olly Gan repart de l'avant. Avec un périmètre plus restreint, certes, mais en investissant tous azimuts pour permettre la modernisation de la marque née dans le Sud de la France il y a 40 ans, et assurer sa pérennité. En août 2020, le directeur financier d'Olly Gan, Stéphane Paya, est devenu propriétaire de l'entreprise, placée en redressement judiciaire depuis 2019 et visée par deux PSE occasionnant la fermeture de près de la moitié du parc. Celui-ci se compose aujourd'hui de 70 boutiques à l'enseigne dans l'Hexagone.


Le nouveau concept magasin d'Olly Gan se veut plus chaleureux - DR


Ce réseau qui compte 54 succursales et 16 affiliés, dont les foyers de perte ont été éliminés, va progressivement présenter un visage remanié, puisqu'un nouveau concept magasin a été dévoilé en 2021. Deux magasins (à Aix et Taverny) affichent pour l'heure cet aménagement qui implique un design sobre et chic, rehaussé de détails bois et terracotta en clin d'œil aux racines méditerranéennes de l'enseigne. Un olivier (lyophilisé) trône d'ailleurs au centre de l'espace de vente. Le parc n'a pas vraiment vocation à grandir, mais plutôt à faire davantage preuve d'agilité, en envisageant des relocalisations quand cela est pertinent.

"Nous nous concentrons nos efforts sur le marketing car on ne parle pas assez de nous. Il faut maintenant marteler notre identité", souligne Stéphane Paya. Après avoir travaillé avec le comédien Arnaud Ducret, la marque qui cible les hommes de plus de 45 ans a débuté cette année une collaboration avec le danseur de l'émission "Danse avec les stars" Christophe Licata, sur les réseaux sociaux. "Il s'agit d'une nouvelle impulsion pour apporter un peu plus de modernité à la marque. C'est quelqu'un de simple et solaire, très attaché au Sud de la France, et nous souhaitons justement insister sur notre ancrage local", appuie Christelle Matteacci, directrice marketing d'Olly Gan.

De plus, la marque au positionnement milieu de gamme va se doter pour la première fois d'un logo, constitué des deux lettres de son nom que sont le O et le Y. "Cette création graphique accompagne le nouveau départ d'Olly Gan: il s'impose comme un point d'identification pour la clientèle, et pourra être décliné dans nos différentes communications", ajoute Christelle Matteacci.


La marque s'offre un monogramme - DR


L'entreprise, dont le siège est situé à Aix-en-Provence, a aussi renforcé ses équipes pour mener ces transformations -réalisées sur fonds propres-, en embauchant notamment une ex-Inditex à la direction commerciale, ou en remodelant la direction des achats. Parmi les investissements réalisés, citons aussi la migration en février vers un nouvel ERP (progiciel de gestion), dont l'un des objectifs est de pouvoir réaliser des opérations digitales et commerciales plus ciblées.

La marque Peter Polo (Saint-Tropez), qui appartenait aux précédents propriétaires d'Olly Gan et a été reprise par Stéphane Paya, a quant à elle l'ambition de développer son réseau. Il se compose aujourd'hui de 13 adresses à l'enseigne surtout situées sur le littoral méditerranéen. Une stratégie de développement en licence est également envisagée, de même que pour Olly Gan.

Alors que le spectre de la crise sanitaire semble s'éloigner, la société reste très prudente, mais, avec les changements engagés, elle espère que 2022 sera l'année du retour à l'équilibre. Et vise un chiffre d'affaires hors taxes de 30 millions d'euros pour ce nouvel exercice annuel.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com