×
2 856
Fashion Jobs
TAPE À L'OEIL
Country Manager Leader H/F
CDI · SHANGHAI
KIDILIZ GROUP
Coordinateur Compliance H/F
CDI · SAINT-CHAMOND
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes - Marseille (H/F)
CDI · MARSEILLE
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes - Paris/Ile-dE-France (H/F)
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Coordinateur Travaux et Maintenance - Paris 9Ème (H/F)
CDI · PARIS
APPROACH PEOPLE
Directeur du Développement Commercial en Agence de Communication 100% Digitale - CDI Basé Impérativement à Lyon
CDI · LYON
FASHION EXPERT
Chargé(e) Administration du Personnel (H/F)
CDI · PARIS
HERMES SERVICES GROUPES
Chef de Projets Aménagement d'Intérieur et Travaux (H/F)
CDI · PANTIN
NESPRESSO FRANCE
CDI - Gestionnaire de Stocks - Toulouse Capitole- H/F
CDI · TOULOUSE
HERMES SERVICES GROUPES
Responsable Relation Clients Internes – Accueils et Conciergerie (H/F)
CDI · PANTIN
BALENCIAGA S.A.
Balenciaga - Contrôleur Financier Emea
CDI · PARIS
UNDIZ
Responsable vm & Identité Visuelle H/F
CDI · CLICHY
SHOWROOMPRIVE.COM
Developpeur .Net H/F - Base en Vendee
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Technicien Support Applicatif Logistique - H/F
CDI · SAINT-DENIS
HERMES BIJOUX
Acheteur Façon et Métal H/F
CDI · PANTIN
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Qualité Chaussures (H/F)
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Directeur de Région Bretagne (H/F)
CDI · RENNES
SAPIANCE RH
Directeur Marketing & Communication H/F
CDI · DIJON
CELIO
Responsable Contrôle de Gestion Retail et Digital H/F
CDI · SAINT-OUEN
AXENTIA
Responsable Performance Digitale H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Directeur de Région Idf (H/F)
CDI · PARIS
RICHEMONT
Cross-Intelligence Manager (Market Intelligence)
CDI · PARIS

A Lyon, le commerçant Sébastien Le Guillou réorganise son réseau de boutiques

Publié le
27 févr. 2020
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

A la tête du groupe SLG, Sébastien Le Guillou incarne une success-story dans le retail. Celui qui a commencé stagiaire chez l’habilleur lyonnais Moreteau est désormais propriétaire de ce même Moreteau, du multimarque SLG Concept et gère huit magasins en affiliation avec le groupe Beaumanoir. Il y a quelques semaines, il a cédé ses quatre magasins Celio et a repris Grège, spécialiste de la cérémonie, en même temps qu'il a fait évoluer l'approche de ses magasins multimarques.


Le détaillant lyonnais Sébastien Le Guillou a repris les Ateliers Grège - DR


L’annonce du rachat de Grège, fabricant bourguignon cédé fin janvier par Thierry Sayag (société Oliver Grant) au groupe SLG, est l’occasion de mettre en lumière ses différentes activités. Rebaptisée les Ateliers Grège, cette unité de production réalise des articles de cérémonie tels des gilets, des cravates, des cravalières, etc. "Nous les connaissons bien. C’était l’un de nos fournisseurs chez Moreteau. J’ai trouvé intéressant de valoriser ce métier de la production destiné aux multimarques indépendants. Nous allons un peu dépoussiérer la structure, l’offre et valoriser la fabrication française", précise Sébastien Le Guillou.

Le dirigeant du groupe SLG est tombé dans le textile en démarrant comme stagiaire chez le multimarque Moreteau. Il gravit petit à petit les échelons : de vendeur à associé avant de racheter le magasin en 1999. Une dizaine d’années plus tard, il étoffe son activité en signant un contrat d’affiliation avec Celio. "C’était de la mode masculine et l’enseigne était intéressante et dynamique", note le détaillant multicarte. En 2011, il s’engage également en tant qu’affilié avec le groupe Beaumanoir.


Moreteau, l'habilleur traditionnel lyonnais - DR


Au fur et à mesure, la société se développe et Sébastien Le Guillou regroupe ses activités au sein du groupe SLG qui a eu jusqu’à 18 magasins, dont deux multimarques et un restaurant dans la métropole lyonnaise, le Jardin Gourmand. Déçu de l’évolution de Celio et de ses relations avec le groupe, il a fermé une première adresse courant 2018 avant de céder ses quatre autres magasins à l'enseigne à la fin de l’année dernière.

Désormais, SLG se concentre sur huit magasins du groupe Beaumanoir : six Bonobo, un Cache-Cache et un Bréal. "Nous en avons cédé trois ces derniers temps parce qu’ils étaient trop éloignés de la région lyonnaise, notamment un Bonobo à Marignane et un autre à La-Seyne-sur-Mer. J’apprécie les relations avec ce groupe qui nous écoute et nous considère comme de vrais partenaires. C’est fondamental parce que le taux d’effort sur les loyers peut devenir trop lourd."

Plus de 20 ans après avoir repris Moreteau, Sébastien Le Guillou est en train de revoir la structure de son groupe et ses priorités. En 2018, il a transformé le magasin Celio de la rue du président Édouard Herriot, au centre de la Presqu’île à Lyon, en un multimarque mixte, SLG Concept Store. Mais dès la mise en place des collections printemps-été 2020, ce magasin a cessé de distribuer du prêt-à-porter féminin pour se focaliser de nouveau sur une offre de vêtements masculins "haut de gamme, autour du sportswear et du jean".


SLG : le petit dernier du détaillant a ouvert il y a un an et demi au centre de Lyon - DR


De son côté, l’institution Moreteau n’est pas en reste. L’habilleur de l’Olympique Lyonnais va bientôt changer d’emplacement pour grandir. L’actuel magasin d’une centaine de mètres carrés va se transformer en septembre en se concentrant sur une offre d’accessoires et de chaussures. A quelques pas de là, le nouveau Moreteau déploiera quant à lui son offre d’habilleur traditionnel pour homme sur plus de 300 mètres carrés, en misant toujours sur le haut de gamme et sur un service de sur-mesure qui disposera de plus d’espace.

Dans un esprit beaucoup moins habilleur traditionnel, le groupe SLG s’est associé à la jeune marque de casquettes françaises LXH lancée par Lucas Tourrasse. Ce rapprochement a permis à LXH d’ouvrir un premier magasin en novembre dernier dans le centre de Lyon et de déléguer la distribution de sa collection en Rhône-Alpes et en Belgique à l'équipe de Sébastien Le Guillou.

Quant au digital, le fondateur du groupe SLG le perçoit certes comme une "concurrence déloyale" pour ses commerces en affiliation, mais il reconnaît qu’il peut aussi être un outil venant compléter le magasin physique. Il souhaite, entre autres, étoffer son offre de services, dont le click & collect, grâce au numérique.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com