×
6 273
Fashion Jobs
SANDRO
Responsable Adjoint Stock CDI 38h Outlet Roubaix (Dpt 59) H/F
CDI · ROUBAIX
THE KOOPLES
CDI - Directeur Merchandise Planner f/h
CDI · PARIS
ADIDAS
Senior Director Marketing Omnichannel Activation Adidas H/F
CDI · PARIS
ADIDAS
Responsable Communication Corporate Adidas H/F
CDI · PARIS
JIMMY FAIRLY
Chief Technology Officer (H/F)
CDI · PARIS
BANANA MOON
Attaché(e)s Commerciaux(Ales) (H/F)
CDI · NICE
SESSÙN
Responsable Approvisionnements -- H/F
CDI · MARSEILLE
GROUPE JACQUES BOGART
Directeurs Régionaux (H/F)
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Chef de Projet Team Social & Digital H/F
CDI · PARIS
FASHION CONSULTING
Coordinateur Services Generaux
CDI · PARIS
INSTITUT GUINOT
Directeur du Développement International (H/F)
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
PAGE PERSONNEL
Attaché Commercial Lunetterie H/F
CDI · RENNES
AUCHAN RETAIL
Acheteur Textile H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
POPCARTE
Directeur Artistique (H/F) - CDI - Barcelone (Mission en Français)
CDI · BARCELONE
LOOKING FOR WILD
Attache(e) Commercial(e) Europe
CDI · LYON
BENEFIT COSMETICS
Office & General Manager Assistant(e)
CDI · PARIS
ADIDAS
Senior Manager Business Analyst Commercial Adidas H/F
CDI · PARIS
RITUALS COSMETICS
Chef de Secteur - Quart Sud-Ouest (CDI)
CDI · BORDEAUX
KSI RETAIL
Customer Demand Planner
CDI · BOBIGNY
KSI RETAIL
Responsable Export Anglais / Français / Italien
CDI · PARIS
ADIDAS
Responsable du Développement Marketplace Paris Adidas H/F
CDI · PARIS
AXENTIA
Commercial Terrain H/F
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
23 sept. 2008
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

A Milan, l'élégance suprême signée Ferragamo et le froissé chic de Prada

Par
AFP
Publié le
23 sept. 2008

MILAN (Italie), 23 sept 2008 (AFP) - Salvatore Ferragamo a illuminé mardi 23 septembre des passerelles milanaises jusqu'à présent moroses et un peu trop sages, avec des robes aux tombés incroyables et aux couleurs éclatantes, tandis que la maison Prada décidait de faire dans le froissé chic.


Salvatore Ferragamo collection printemps-été 2009
Photo : Filippo Monteforte/AFP

Au quatrième jour des collections de prêt-à-porter pour l'été 2009, Cristina Ortiz pour la maison Salvatore Ferragamo a présenté une collection aérienne extrêmement travaillée, qui vient sublimer et érotiser le dos et les épaules d'une femme très consciente de son potentiel de séduction.

Les robes toutes plus fluides et pures les unes que les autres semblent suspendues aux bretelles qui prennent la forme de sangles de cuir, dans des coupes qui relèvent avec succès le périlleux défi de l'asymétrie.

Les matières tombent en volutes pour finir en parfaits drapés corail, orange, fuchsia, anis ou encore vert tendre. Les pieds sont perchés sur de très hautes plates-formes dont le talon travaillé en spirale s'approche dangereusement des vingt centimètres.

La collection s'aère soudain : les blouses sont entièrement fendues sur le côté et tout juste retenues par une ceinture, une robe-pull s'ouvre sous les bras pour laisser le regard plonger jusqu'au creux des reins. Trenchs et impers tombent dans le minimalisme et sont réduits à un simple plastron ou un grand col.


Salvatore Ferragamo collection printemps-été 2009
Photos : Filippo Monteforte/AFP

Le froissé n'a jamais été aussi chic que sous les doigts de Miuccia Prada qui donne à ses matières une structure et une épaisseur très particulières sans jamais toutefois tomber dans le piège du vêtement fripé.

La griffe a misé sur des tons unis - tabac, marron glacé, noir mat, écru - pour des robes au genou, des boléros au col large, des balconnets qui se montrent tout comme des petits shorts-culottes qu'une jupe à coulisses découvre.

Une sur-jupe se pose parfois sur les fesses pour un effet bouffant, des motifs poissons rouges ou peaux de serpent viennent égayer la collection.

Aux pieds, des escarpins plus que vertigineux contraignent les mannequins à une démarche très précautionneuse et provoquent plusieurs chutes et torsions de cheville. Une modèle, découragée, finira même le défilé ses chaussures à la main.

Touche finale et très précieuse, Miuccia Prada trempe ses ensembles froissés dans une teinture proche de l'or pur.


Prada collection printemps-été 2009
Photo : AFP

Moschino fait dans la douceur romantique avec des soies - lavande, émeraude, rose poudré - qui se déclinent dans des robes droites délicatement recouvertes de plis, de drapés ou de volants, et qui laissent parfois leurs excès de tissu s'ouvrir en roses délicates sur les épaules.

Les coupes sont sages, les décolletés absents, et seul un sein se laisse voir au travers d'une chemise en voile noir, confirmant la tendance à plus de pudeur constatée depuis le début de la semaine de la mode milanaise.

Les nœuds parsèment la collection : sur la hanche d'une robe satinée, au sommet d'une robe en crêpe de soie marron, ou carrément en énorme papillon pour fermer une blouse blanche elle-même posée sur une jupe à gros damiers.

Sportmax, ligne cadette de Max Mara, mélange les genres et les matières pour une femme nostalgique de l'adolescence, entre fines rayures, carreaux légers et tissus écrus.

La taille très haute des pantalons et des jupes se retourne pour afficher son envers, les robes coupés loin du corps s'ornent de volants désordonnés, plis et plan jouent à cache-cache.

Mercredi 24 septembre, au cinquième jour des défilés pour le printemps-été 2009, c'est notamment au tour de Gucci, Marni, Roberto Cavalli, Antonio Marras et La Perla de présenter leurs collections.

Par Katia DOLMADJIAN

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.