×
5 880
Fashion Jobs
GROUPE BEAUMANOIR
Acheteur (H/F)
CDI · PARIS
RALPH LAUREN
Chargé de Développement RH (H/F)
CDI · PARIS
LANCEL SOGEDI
Responsable Approvisionnement Produits Finis et Packaging - H/F
CDI · PARIS
CHANEL
Chef de Projet Développement Outils Visual Merchandising Mode
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Montpellier Polygone
CDI · MONTPELLIER
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
ABSOLUT CASHMERE
Chargé de Gestion Commerciale Wholesale (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
SIMONE PERELE
Responsable Marketing et Communication
CDI · CLICHY
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Brest - CDI
CDI · BREST
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur / Développeur Matières Annexes F/H
CDI · LES HERBIERS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 25h - F/H
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 20h - F/H
CDI · PARIS
TOD'S
Retail Back Office Coordinateur (H/F)_ Tod's Faubourg
CDI · PARIS
ROUJE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Recruitment Officer, Luxury Retail
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes - Vélizy 2 H/F
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
Publicités
Publié le
24 sept. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

A Milan, la légèreté de MSGM, la rigueur de Jil Sander

Publié le
24 sept. 2022

Les styles les plus éclectiques se sont croisés ce week-end sur les podiums milanais, avec d’un côté des collections pour le printemps-été 2023 sensuelles tout en légèreté et transparences, comme chez MSGM, et de l’autre une mise en avant du travail de construction du vêtement, à l’image de Jil Sander.
 

La mariée revisitée par Massimo Giorgetti - MSGM


Chez MSGM, la mariée était en noir ! S'inspirant du célèbre film de François Truffaut avec Jeanne Moreau, mais aussi de Uma Thurman dans "Kill Bill" de Quentin Tarantino, dont la bande son a clos le show sur une note explosive, Massimo Giorgetti brode autour du thème du mariage avec l’humour qui le caractérise, dans une collection fun et irrévérente, où il envoie valser la traditionnelle robe de mariée.
 
Ainsi, le noir ponctue d’emblée la collection, d’abord par des détails, comme ces chaussettes montantes enfilées dans des escarpins à talon aiguille ou quelques nœuds placés ici ou là, pour finir par s’emparer de jupes et robes en tulle et jersey. "C’est très cinématographique. Je suis parti de la comédie romantique pour arriver de manière un peu dramatique au film d’action, en revisitant les codes du mariage dans un esprit moderne", explique le directeur créatif dans les coulisses. "Il y a une envie de jouer, mais aussi de lancer un message de liberté", ajoute-t-il.

La jupe en tulle transparente, avec vue sur les dessous, est associée à un débardeur, ou superposée à un pantalon accompagné d’un crop top. La mariée opte parfois pour une combinaison toute en dentelle blanche ou s’habille plus simplement d’un petit haut et d’une culotte avec une veste d’homme blanche ornée de multiples alliances, tandis que le corset en lingerie fine est juste imprimé sur un t-shirt. Le denim s'invite au mariage des pièces de lingerie ou des total looks. Des flashs de rose, vert et jaune fluo viennent dynamiter l’ensemble.
 

Minimalisme chez Jil Sander



Défilé chic sous la pluie pour la griffe allemande - Jil Sander


Changement de décor chez Jil Sander, où du point de vue cinématographique, c’était plutôt "Chantons sous la pluie". La griffe immerge ses invités en pleine nature. Un cube posé dans un parc au milieu de nulle part accueille le défilé. En son centre, un massif de fleurs sauvages bordé de sable noir. Qu’importe la pluie! Les mannequins sont tous munis d’un grand parapluie noir et la plupart chausse de larges bottes plates (à l’exception de quelques filles en sandales, qui finissent par se déchausser).
 
Le show démarre sous le ciel gris, dans un bruit de vagues. Il s’ouvre dans le plus pur style minimaliste de la maison allemande, tombée dans le giron du groupe italien OTB, par une série de costumes amples, impeccablement taillés dans de beaux cotons aux teintes neutres ou des soies et satins colorés. Ils sont déclinés dans différentes variantes. Les vestes masculines sont tantôt privées de col et revers, tantôt de manches, en mode gilet. Les pantalons sont remplacés parfois par de larges bermudas ou des jupes portefeuille. Toutes les tenues sont portées indifféremment par l'homme ou la femme.
 
Ces total looks monochromes, où toutes les pièces, dont aussi chemises et tops, sont assorties entre elles ton sur ton, dégagent une élégance naturelle. La garde-robe s’égaye avec quelques mini robes fourrées ou bordées de plumes d’autruches aériennes et des jupes fluctuantes à longues franges perlées dorées.
 
Le vestaire s’illumine d’éclairs de lumière avec des accessoires en cristaux protagonistes (bracelets, boucles d’oreilles, hanses de sacs). Des écailles argentées ou nacrées composent des vêtements étincelants. De maxi chaînes en métal brillant se font remarquer autour des cous ou des bras en guise de colliers ou de bandoulières de sac, tandis que des petits nuages-mioirs décorent certaines jupes et hauts.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com