×
Publicités
Par
AFP
Publié le
25 nov. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

A Paris, les commerçants pourront créer des étalages en plein air

Par
AFP
Publié le
25 nov. 2020

Les commerçants parisiens auront la possibilité de créer temporairement et gratuitement des étalages en plein air pendant la période "vitale" des fêtes de fin d'année, a indiqué la mairie de Paris après l'annonce de la réouverture des commerces dits non essentiels à partir de samedi.


Une rue de Paris le 31 octobre - AFP



"Afin de favoriser le respect des mesures sanitaires de distanciation physique et de les soutenir économiquement, la Ville de Paris leur permettra de créer des stands en plein air du 1er décembre au 3 janvier", sur les places de stationnement ou les trottoirs, si l'emplacement le permet, a souligné la Ville, confirmant une information du Parisien.

Le principe sera le même que pour les extensions de terrasses éphémères que la mairie a autorisées après le premier confinement au printemps, chaque commerçant pouvant la demander par une simple déclaration.

"Ces extensions pourront être exploitées pendant les heures d'ouverture des magasins" qui, a précisé mardi Emmanuel Macron lors de son allocution, s'étendra jusqu'à 21h00 au plus tard sur tout le territoire national.

Le chauffage extérieur sera interdit et les structures ne devront pas entraver la circulation des personnes handicapées ni celle des piétons sur les passages protégés.

En contrepartie, les commerçants parisiens devront "signer une charte les engageant notamment à veiller au respect des mesures sanitaires dans leur établissement, la propreté de l'espace public, la sécurité de leur clientèle et la tranquillité des riverains".

Les professionnels ne respectant pas ces engagements "s'exposeront à des sanctions", a souligné la mairie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.