×

A Paris, Zara rouvre en très grand au pied du bâtiment de la Samaritaine

Traduit par
Cecile Herrero
Publié le
7 juil. 2020
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Quand, mi-mai, les commerces parisiens ont enfin été autorisés à lever leur rideau après deux mois de confinement strict, les boutiques de la marque espagnole se sont converties en l'une des destinations favorites des habitants de la capitale. La capacité d'accueil limitée et les nouvelles mesures sanitaires n'ont visiblement pas vraiment dissuadé les clients, qui le jour de la réouverture faisaient déjà la queue aux portes du Zara de la rue de Rivoli et qui, progressivement, adaptent leurs habitudes de consommation à la nouvelle normalité. À quelques jours seulement du coup d'envoi des soldes en France, qui commenceront le 15 juillet, Inditex frappe un grand coup dans la capitale et affirme son pari pour les artères commerçantes de centre-ville avec la réouverture de sa boutique au pied du bâtiment emblématique de la rue du Pont Neuf, située à quelques mètres seulement du musée du Louvre et de sa boutique phare de la rue de Rivoli.


Façade de la boutique rénovée de la rue du Pont Neuf - Zara


Située au numéro 15 de la rue du Pont Neuf, la boutique Zara a rouvert ses portes le samedi 4 juillet, après avoir été fermée pour mener une rénovation importante de l'espace, plus en adéquation au nouveau concept et aux principes écoresponsables de l'enseigne fondée par Amancio Ortega. Une réouverture conforme au calendrier initialement prévu, alors que le grand magasin emblématique voisin, La Samaritaine, a suspendu ses travaux pendant le confinement et qu'il faudra attendre le début de l'année prochaine pour son ouverture très attendue.

Sur deux étages et avec sa superficie totale de 2 000 mètres carrés, la boutique présente les dernières collections de la marque pour homme comme pour femme, dans un espace grand et lumineux. Lignes blanches et minimalistes, la décoration du lieu est dominée par un imposant escalier en spirale, un des éléments d'architecture emblématiques qui ont été maintenus après les travaux. Le projet a été mené par l'équipe interne d'architectes de Zara, avec pour objectif de garder l'esprit historique de l'édifice, en adaptant l'intérieur aux nécessités de la marque et en incorporant les dernières innovations en matière de technologie et de durabilité, selon les éléments communiqués par l'enseigne.


L'espace commercial présente un nouveau concept sur 2 000 mètres carrés Zara - Zara



Cette réouverture intervient en pleine impulsion du plan stratégique 2020-2022 du groupe de Galice qui compte, toutes marques confondues, un total de 7.400 boutiques dans le monde entier (dont 282 en France). Dans le cas de Zara, l'enseigne dispose d'une présence sur 202 marchés grâce à son réseau de 2.000 établissements et sa boutique en ligne. Comme le détaillait le président de l'entreprise, Pablo Isla, lors de la présentation des résultats de l'exercice 2019, le projet attribuera un milliard d'euros au digital et 1,7 milliard d'euros à la mise à jour de la plateforme intégrée aux boutiques.

Moins de boutiques, mais un plus grand espace commercial



Un nouveau pari pour le modèle du groupe qui mise, également, sur le développement des ventes en ligne et le développement durable, ainsi que sur une réorganisation de la superficie commerciale des chaînes du groupe. Cependant, alors que cette stratégie impliquerait jusqu'à 1200 fermetures, Inditex a communiqué sur le fait que parallèlement, il y aurait une augmentation de 2,5 % des superficies de vente et jusqu'à 150 ouvertures.

Selon les détails communiqués, les absorptions de boutiques s'inscrivent dans le cadre du plan d'optimisation du réseau commercial d'Inditex, débuté en 2012, et s'appliquent à des unités de petite taille et dans des régions diverses.


La boutique se situe à quelques pas seulement du musée du Louvre - Zara



Le plan du géant de Galice est clair : moins de boutiques et un pari pour les espaces de grande taille, situés dans des emplacements privilégiés, comme c'est le cas pour cette nouvelle boutique Zara qui va jouxter la future Samaritaine, avec pour objectif que ces unités fonctionnent comme des plateformes de distribution intégrées pour le client, effaçant les frontières entre commerce physique et online. Ainsi, Inditex espère voir son business online représenter 25 % du chiffre d'affaires global de l'entreprise, alors qu'il représentait 14 % en 2019.

Au premier trimestre de l'année, qui inclut la période du 1er février au 30 avril, Inditex a fait face à une perte de 409 millions d'euros et subi une baisse de chiffre d'affaires de 44 % à 3,3 milliards d'euros. Des performances qui contrastent avec les 5,927 milliards d'euros enregistrés à la même période de l'exercice précédent. Une réduction significative des ventes du groupe, qui correspond au fait que l'entreprise ait du fermer 88 % de son parc de boutiques à cause du coronavirus, alors que les ventes sur internet ont augmenté de 50 % sur cette même période.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com