×
Publicités

A Tokyo, les organisateurs contraints d'annuler la Fashion Week

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
2 mars 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La semaine de la mode japonaise s'ajoute à la liste des événements annulés ces derniers jours, alors que l'épidémie de coronavirus continue de s'étendre dans le monde entier.


Hiroko Koshino - Printemps-Été 2019 - Prêt-à-porter féminin - Tokyo - © PixelFormula


Lundi, l'organisateur de la semaine de la mode japonaise (Japan Fashion Week Organisation, ou JFWO) a annoncé l'annulation de l'événement, malgré des déclarations rassurantes ces dernières semaines. Sa décision n'a rien de surprenant : la Rakuten Fashion Week Tokyo 2020 A/W aurait donné lieu à un grand nombre de conférences, d'expositions et autres rassemblements potentiellement propices à la contamination du public. 

La semaine de la mode de Tokyo devait avoir lieu du 16 au 21 mars. Selon l'organisateur, "les inquiétudes liées à l'épidémie de coronavirus (Covid-19) augmentent de jour en jour. Notre principale préoccupation est de garantir la sécurité du public — c'est pourquoi, après de longues discussions avec toutes les parties concernées, nous avons pris la douloureuse décision de renoncer à RakutenFWT 2020 A/W".

"JFWO continuera à faire de son mieux, dans la mesure de ses moyens, pour aider les jeunes marques à obtenir des opportunités commerciales, notamment en présentant leurs collections sur le site officiel de RakutenFWT 2020 A/W, ou en faisant la promotion de leurs looks dans les médias nationaux et internationaux, etc".

JFWO adresse ses excuses à "toutes les personnes qui ont consacré du temps et des efforts à la préparation de cet événement. Nous sommes sincèrement désolés d'avoir dû prendre cette décision décevante".

Pour rappel, plusieurs défilés organisés dans le cadre des semaines de la mode de Paris et de Milan ont aussi été annulés. Les Fashion Weeks de Séoul (16-21 mars) en Corée du Sud et de Shanghai (27 mars-8 avril), en Chine, ont aussi été annulées. En revanche, les organisateurs chinois optent pour un défilé virtuel le 30 mars, en partenariat avec la plateforme de e-commerce Tmall, filiale du groupe Alibaba. « Grâce au développement rapide de la technologie, l’innovation industrielle offre de nouvelles possibilités. La semaine de la mode de Shanghai a toujours considéré que mettre en avant les explorateurs et les pionniers de l’industrie faisait partie de ses responsabilités », expliquent les organisateurs dans un communiqué.

Par ailleurs, de nombreux organisateurs de salons professionnels qui avaient prévu des événements en février, mars et avril les ont reportés à plus tard dans l'année, souvent à partir de l'été prochain. Gucci a par ailleurs annoncé ce lundi annuler son défilé croisière 2021 prévu à San Francisco le 18 mai prochain, une nouvelle date n'a cependant pas été communiquée.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com