Abercrombie & Fitch progresse mais n’atteint pas ses objectifs de ventes comparables

Selon des informations publiées jeudi, le groupe d’habillement Abercrombie & Fitch n’a pas atteint ses prévisions de ventes comparables pour le deuxième trimestre. En cause : des ventes moins dynamiques que prévu pour sa marque éponyme et sa griffe d'inspiration surf Hollister.



La société a annoncé une augmentation de ses ventes à surface comparable de 3 % au deuxième trimestre. Les analystes attendaient en moyenne une croissance de 3,7 % au cours de la période, selon Thomson Reuters.

Les ventes comparables de la marque de surf Hollister, qui contribue largement au chiffre d’affaires du groupe, sont elles en hausse de 4 % contre 5,3 % attendus par les analystes.

Les pertes nettes imputables à Abercrombie passent en revanche de 15,5 millions de dollars (13,30 millions d’euros) il y a un an à 3,9 millions de dollars (3,35 millions d’euros) au deuxième trimestre clôturé le 4 août.

Le chiffre d'affaires total du groupe augmente de 8,1 %, à 842,4 millions de dollars (722,61 millions d’euros). Les analystes espéraient en moyenne 845,2 millions de dollars (725,02 millions d’euros).

Traduit par Clémentine Martin

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.

Mode - Prêt-à-porterBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER