×
Publicités
Publié le
26 août 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Abercrombie & Fitch dans le rouge au deuxième trimestre

Publié le
26 août 2022

Comme d’autres entreprises de mode américaines telles que Victoria’s Secret, Abercrombie & Fitch subit l’inflation et les arbitrages qu’elle entraîne chez les consommateurs. Le groupe propriétaire des enseignes Abercrombie & Fitch, Hollister et Gilly Hicks a généré 805,09 millions de dollars de chiffre d’affaires au deuxième trimestre de son exercice 2022 (soit 804,98 millions d’euros), un bilan en chute de 7% par rapport à la même période l’an dernier.


Hollister


Le bilan est contrasté selon les marques. Représentant plus de la moitié de l’activité du groupe, la chaîne de mode jeune et décontractée Hollister a vu ses revenus plonger de 15% de mai à juillet 2022, à 436,93 millions de dollars. Abercrombie & Fitch, qui propose une offre un peu plus haut de gamme, a quant à elle observé une hausse de 5% de son chiffre d’affaires sur la période (368,15 millions de dollars).

Côté rentabilité, le groupe a basculé dans le rouge et fait part d’une perte nette de 16,8 millions de dollars au deuxième trimestre, alors qu’il avait généré un bénéfice net de 108,50 millions de dollars il y a un an.

Sur le premier semestre, l’activité a subi un léger recul de 1,7%, à 1,61 milliard de dollars, assortie d’une perte nette de 33,30 millions (contre un bénéfice de 150 millions engrangés à la même période en 2021).

Dans la foulée de la publication de ces résultats, la firme basée dans l’Ohio a révisé ses prévisions de ventes et de marges pour l’ensemble de l’année en cours. Alors qu’elle tablait sur une croissance de 2%, c’est désormais une baisse qui est envisagée.

Pour séduire à nouveau les clients, le groupe a indiqué qu’il souhaitait revoir son assortiment en se focalisant moins sur les pièces casual, moins plébiscitées ces derniers temps, pour proposer des looks plus habillés à l’approche du temps fort des fêtes de fin d’année.

Le groupe, qui avait connu un bon cru 2021 (à savoir un chiffre d'affaires en hausse de 19% à 3,7 milliards de dollars), exploite 734 boutiques dans le monde, dont en France une quinzaine d’Hollister (impliquant des corners Gilly Hicks) et quatre Abercrombie & Fitch (deux en région parisienne, une à Lyon et une à Nice).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com