×
5 237
Fashion Jobs
JULES
Leader Commerce Normandie (H/F)
CDI · ROUEN
GROUPE IKKS
Traffic Manager E-Commerce(H/F) - CDI
CDI · SAINT-MACAIRE-EN-MAUGES
CHARLESTOWN
Chargé(e) d'Exploitation RH et Planning, CDD ou CDI, Levallois (92)
CDI · LEVALLOIS-PERRET
GALERIES LAFAYETTE
Manager de Vente Weekend Service H/F
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Attaché Commercial Lunetterie H/F
CDI · REIMS
PAGE PERSONNEL
Chargé de Développement Commercial H/F
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Idf H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Projet Animation Commerciale CRM - H/F
CDI · SAINT-DENIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Manager Projets - H/F CDI
CDI · SAINT-DENIS
CACHAREL
Directeur Artistique
CDI · PARIS
A LA SOURCE...
Brand Digital et E-Commerce Manager - Marque de Sport (H/F)
CDI · ANNECY
GROUPE ARMAND THIERY
Assistant à Maîtrise d'Ouvrage
CDI · LEVALLOIS-PERRET
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Communication H/F
CDI · PARIS
EDEN PARK
Coordinateur Export (H/F)
CDI · PARIS
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Prescription Nationale H/F
CDI · PARIS
OKAIDI
Directeur Artistique Digital Junior H/F
CDI · ROUBAIX
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Développement de Collection Maille H/F
CDI · LAVAL
COURIR
Responsable d'Équipe Stock - Vélizy 2 - CDI - f/h
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
HERMES SERVICES GROUPES
Responsable Relation Clients Internes – Accueils et Conciergerie (H/F)
CDI · PANTIN
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition-Affiliation et Partenariats H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition Display & Paid Social H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition SEA H/F
CDI · PARIS
Publicités

Abercrombie & Fitch revoit ses prévisions annuelles à la baisse

Par
Reuters
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 27 nov. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mardi, l'enseigne américaine Abercrombie & Fitch a révisé à la baisse ses prévisions annuelles de croissance des ventes, attribuant au Brexit et aux manifestations de Hong Kong la faible fréquentation de ses magasins en dehors des États-Unis.


Abercrombie & Fitch


La société a signalé que les ventes trimestrielles de sa marque Hollister ( pourtant florissante habituellement ) ont décliné pour la première fois depuis au moins huit trimestres consécutifs. Résultat, les actions ont chuté d'environ 7% en début de journée.

Abercrombie rejoint la liste de plus en plus longue des détaillants américains qui se plaignent des manifestations pro-démocratie de Hong Kong, qui durent depuis des mois, entraînent des fermetures de magasins et entament les chiffres d'affaires des entreprises dans la région. 

La société, qui tire environ 32 % de ses revenus de ses marchés internationaux, a également déclaré lors d'une conférence téléphonique que les manifestations sociales en Espagne et en France et le Brexit au Royaume-Uni ont freiné la demande en Europe.

La société, basée dans l'Ohio, s'attend désormais à une croissance de son chiffre d'affaires net comprise entre 0 % et 1 % pour l'ensemble de l'exercice, contre une estimation précédente comprise entre 0 % et 2 %.

Les ventes des magasins comparables d'Hollister ont chuté de 2 % au cours du trimestre, alors que les analystes avaient prévu en moyenne une progression de 0,20 %, selon les données IBES de Refinitiv. L'atonie de la demande pour cette marque de prêt-à-porter décontracté a contrebalancé la hausse de 3 % des ventes des magasins comparables d'Abercrombie. 

Le chiffre d'affaires comparable à l'international a diminué de 8 %, tandis que les ventes globales des magasins comparables sont restées stables, en-deçà des estimations des analystes, qui tablaient sur une augmentation de 0,30 %.

Vers une réduction du sourcing chinois



La société a également indiqué que les droits de douane américains sur les importations chinoises devraient avoir une incidence sur le prix de ses marchandises et sur son bénéfice brut, d'environ 4 millions de dollars pour le trimestre, et de 5 millions de dollars pour l'exercice entier.

Par ailleurs, selon le fabricant de vêtements ( particulièrement prisé des adolescents ) ses prévisions actuelles supposent que 16 % des produits du groupe soient fabriqués en Chine, en baisse par rapport aux 25 % de l'exercice 2018, car la société diversifie ses sources d'approvisionnement. Abercrombie a réaffirmé qu'elle n'augmenterait pas ses prix pour amortir l'impact de la hausse des droits de douane.

Le bénéfice net attribuable à la compagnie a diminué à 6,5 millions de dollars (5,9 millions d'euros), contre 23,9 millions de dollars (21,7 millions d'euros) au cours du même trimestre de l'exercice précédent.

Les ventes nettes ont légèrement augmenté pour atteindre 863,5 millions de dollars (784,7 millions d'euros), mais n'ont pas atteint les estimations de Wall Street, qui prévoyait des ventes de 868,4 millions de dollars (789,2 millions d'euros).

© Thomson Reuters 2020 All rights reserved.