×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
30 août 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Abercrombie réalise des ventes décevantes au deuxième trimestre

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
30 août 2021

La société américaine Abercrombie & Fitch, détentrice du label du même nom mais aussi de Hollister, Gilly Hicks et Social Tourist,  engrange 865 millions de dollars (733,27 millions d’euros) au deuxième trimestre 2021 et déçoit les experts financiers. Les fermetures prolongées d’usines de fabrication continuent d’affecter l’entreprise.


Les ventes trimestrielles d’Abercrombie accusent une baisse de 3% par rapport à la même période en 2019 - Instagram: @abercrombie


Par rapport aux 698 millions de dollars (591,7 millions d’euros) de la même période en 2020, les ventes du deuxième trimestre, clos le 31 juillet 2021, ont progressé de 24%. Mais à cette époque, l’activité était largement pénalisée par les fermetures temporaires de boutiques causées par la pandémie de Covid-19. La comparaison à deux ans, elle, est moins flatteuse: les ventes sont en recul de 3%.
 
Selon des informations de Refinitiv citées par CNBC, les experts financiers avaient estimé les revenus trimestriels de la société Abercrombie, basée à New Albany, dans l’Ohio, à 879 millions de dollars (745,41 millions d’euros).

Lors de la conférence téléphonique donnée jeudi dernier pour la présentation de ces chiffres, le directeur financier Scott Lipevsky a attribué cette mauvaise performance à des retards de livraison et des difficultés de stock causés par la fermeture temporaire d’usines de fabrication délocalisées, notamment dans le sud du Vietnam. L’entreprise vise une amélioration de la situation au début du quatrième trimestre au plus tard.
 
Au deuxième trimestre 2021, les ventes en ligne ont pesé 376 millions de dollars (318,74 millions d’euros). Par rapport à 2020, c’est une baisse de 3%; mais par rapport aux chiffres datant d’avant la pandémie, en 2019, la hausse est de 52 %.
 
La marque Abercrombie réalise des ventes de 350 millions de dollars (296,7 millions d’euros) au cours du trimestre, en progression de 30% d’une année sur l’autre. Hollister enregistre quant à elle des ventes de 514 millions de dollars (435,72 millions d’euros), en augmentation de 20% sur un an.
 
Aux États-Unis, les ventes du groupe progressent de 31% d’une année sur l’autre, à 602 millions de dollars (510,32 millions d’euros). À l’étranger, elles gagnent 10% sur le trimestre pour se situer à 263 millions de dollars (222,95 millions d’euros), malgré une baisse de 1% en Asie-Pacifique, où les ventes déçoivent avec seulement 41 millions de dollars (34,76 millions d’euros). En EMEA, les ventes progressent de 11% et représentent 191 millions de dollars (161,91 millions d’euros).
 
Le bénéfice net trimestriel d’Abercrombie s’élève à 109 millions de dollars (92,4 millions d’euros) ou 1,69 dollar (1,43 euro) par action diluée, contre 5 millions de dollars (4,24 millions d’euros) ou 0,09 dollar (0,076 euro) par action diluée au deuxième trimestre 2020.
 
Fran Horowitz, PDG d’Abercrombie, souligne dans un communiqué que l’entreprise a réalisé "un bon début de rentrée aux États-Unis" et que la marque Gilly Hicks, récemment relancée par le groupe, a reçu un accueil favorable.
 
Au cours des six premiers mois de l’année, les ventes d’Abercrombie se portent à 1,6 milliard de dollars (1,36 milliard d’euros), en hausse de 39%. Le bénéfice net pour le semestre atteint 150 millions de dollars (127,16 millions d’euros), soit 2,32 dollars (1,97 euro) par action diluée. Au premier semestre 2020, les pertes étaient de 239 millions de dollars (202,6 millions d’euros) ou 3,82 dollars (3,24 euros) par action diluée.
 
Abercrombie possède 730 boutiques pour ses différentes enseignes, avec des implantations en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et au Moyen-Orient.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com