×
Publicités
Publié le
27 janv. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Abou d'Abi Bazar ferme boutique rue Soufflot à Paris

Publié le
27 janv. 2020

Réseau de mode multimarque parisien né en 1996, Abou d'Abi Bazar réduit la voilure dans un contexte difficile pour les commerçants indépendants. Le magasin de la rue Soufflot (Ve arrondissement) a ainsi fermé ses portes le 23 janvier dernier. Abou d'Abi Bazar conserve une boutique à l'enseigne située rue du Temple, ainsi que celle de la rue des Francs-Bourgeois, qui a changé de visage à l'automne dernier pour présenter uniquement la marque masculine L'Egoïste.


Le magasin de la rue Soufflot, près du Panthéon, a accueilli ses dernières clientes. - DR


Une décision radicale prise par son fondateur Patrick Aboukrat, qui n'est pas uniquement consécutive aux baisses de trafic observées lors des récentes grèves, mais fait suite à des difficultés structurelles enregistrées par les revendeurs multimarques face aux autres distributeurs. "Je tire la sonnette d'alarme depuis plus de dix ans, la spirale des promotions est nocive pour la profession, et les clients n'achètent plus qu'un prix. French Days, ventes privées, Black Friday, jours privilèges dans les grands magasins… Nous autres indépendants n'avons finalement plus qu'un mois à la rentrée de septembre pour faire notre chiffre", regrette-t-il.

Un problème concurrentiel de fond auquel s'ajoute une délicate année pour Abou d'Abu Bazar sur le plan financier : il a fallu absorber un recul des ventes de 25 % début 2019 (mouvement des Gilets jaunes), alors que la fin d'année a connu des chutes de 18 à 30 % au moment de la grève contre la réforme des retraites.

Patrick Aboukrat a préféré céder son fonds de commerce, qui n'abritera pas une marque de mode par la suite. "Nous avons été les premiers acteurs du vêtement à nous installer rue Soufflot en 2009, et avons contribué à sa redynamisation puisque Sandro, Maje, Balibaris et consorts nous ont ensuite suivis", se remémore le dirigeant, qui a en outre décidé de stopper son site marchand à l'automne 2019.

Dernière adresse Abou d'Abi Bazar à Paris, la boutique de la rue du Temple continuera pour l'heure à distribuer une offre de mode féminine, mais sa pérennisation pose question à plus long terme, d'autant que Patrick Aboukrat confie s'intéresser au principe du déstockage et de la solderie… Affaire à suivre.

Les difficultés rencontrées par les distributeurs mode - petits et grands - ont récemment provoqué d'autres fermetures dans la capitale. Notamment le multimarque Graduate, qui a baissé le rideau dans le Marais, et le concept-store Nous, qui a quitté ses murs de la rue Cambon. D'autres pourraient suivre selon Patrick Aboukrat, qui prédit "une hécatombe" pour les mois à venir.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com