×
Publicités
Publié le
3 févr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Absorba reprend goût au retail en Asie comme en France

Publié le
3 févr. 2020

Changement de logo, collaborations pop avec La Cerise sur le gâteau ou avec un incontournable de la parapharmacie comme Uriage et même développement de produits munis de la technologie thermorégulatrice Outlast…. Ces deux dernières années, Absorba a multiplié les initiatives et modernisé son image et son offre. Une stratégie nécessaire sur un marché de la mode enfantine très concurrentiel au sein duquel les ventes s’érodent (-1,8 % en 2019 sur la mode des bébés de 0 à 2 ans selon Kantar).


Collection Absorba - Instagram @absorba_france


Si depuis 20 ans Absorba est, en termes de chiffre d’affaires hors licence, l'un des trois piliers du groupe Kidiliz (Catimini, Z ou Chipie et des licences Kenzo et Levi’s Kids), la griffe née en 1949 dans une bonneterie troyenne connait des ventes atones depuis deux ans sur le marché européen. Une stabilité dynamisée par l'Asie où Absorba, qui ne communique pas son chiffre d'affaires, est en croissance depuis un an. 

Cette croissance asiatique est très largement générée par les ouvertures de boutiques Absorba en Chine. En effet, le géant chinois de la mode enfantine Semir, qui a acquis le groupe Kidiliz il y a un peu plus d’un an, a ouvert les premières boutiques chinoises d'Absorba en juillet 2019 à Wenzhou et en décembre à Shanghai.  En 2020 ce sont huit ouvertures qui sont prévues dans l’empire du Milieu. Un plan de développement cependant moins important pour l’instant que celui que dévoilait le groupe en mai 2019.

La France n'est toutefois pas en reste. Absorba qui avait fermé ses boutiques hexagonales en 2017 au profit de Kidiliz, le concept multimarques du groupe éponyme, y prévoit de rouvrir en 2021 un concept-store.









 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com