×
5 081
Fashion Jobs
GUESS FRANCE
Gestionnaire RH
CDI · PARIS
GUESS FRANCE
Attaché Commercial Wholesale H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Coordinateur Industrialisation et Méthodes H/F
CDI · PARIS
SABON
Responsable E-Commerce & Acquisition West Europe (H/F/x)
CDI · ISSY-LES-MOULINEAUX
FRANCK PROVOST
Chargé(e) de Coordination Filiales - H/F
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
FASHION EXPERT
Responsable Commercial(e)
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Responsable Commercial(e)
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Responsable Commercial(e)
CDI · PARIS
GROUPE L'OCCITANE
CDI - Chef de Produit Marketing Opérationnel H/F - Melvita
CDI · PARIS
AMPLHIRE
Social Media & Marketing Manager Passionné(e) Par l'Horlogerie de Luxe
CDI · PARIS
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Commercial Wholesale H/F Sud-Est
CDI · AIX-EN-PROVENCE
ALEXEIN CONSEIL
E-Commerce Manager
CDI · PARIS
CHERCHEMINIPPES
Vendeur(se)/Acheteur(se)
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE - CB
Manager de Vente Week-End - Services à la Clientèle - CDI H/F
CDI · PARIS
LES BAINS GUERBOIS
Directeur Commercial H/F
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Juriste Généraliste (Dominante en Droit Immobilier) H/F - Paris 9ème
CDI · PARIS
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable d’Usine /Futur Dga H/F
CDI · TANANARIVE
LANVIN
Acheteur Tissu Production PAP (H/F)
CDI · PARIS
CITY ONE
Office Manager H/F
CDI · COURBEVOIE
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Villeneuve la Garenne - CDI
CDI · VILLENEUVE-LA-GARENNE
JD SPORTS
HR Business Partner Sud H/F
CDI · MARSEILLE
AXENTIA
Responsable Des Stocks H/F
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
10 oct. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Accor lève le voile sur la troisième génération de l'Orient-Express

Par
AFP
Publié le
10 oct. 2022

Un bar aux spectaculaires banquettes vertes sous des coupoles de verre, un salon se transformant en une confortable chambre à coucher... Le groupe hôtelier Accor veut réinventer l'Orient-Express, qu'il compte faire rouler sur les rails européens début 2025, après en avoir fait une marque, qui s'est l'an passé lancée dans une offre de produits lifestyle, dont maroquinerie et bagagerie. 


Accor



Les premières images du train évoquent un cocon sur rails, dans lequel pourront voyager au maximum 64 personnes fortunées. Du marbre, du bois de palissandre, des perles de nacre et de bronze, de profonds fauteuils, un impressionnant miroir sorcière au-dessus d'un lit digne d'un lodge de luxe africain, des oreillers qu'on devine moelleux et une voiture restaurant très art déco.

Orient Express, la filiale chargée de promouvoir l'héritage du célèbre train qui a inspiré Agatha Christie, veut "faire corps avec le mythe", explique à l'AFP son vice-président Guillaume de Saint Lager. Et "réinventer le mythe" avec un hôtel de luxe se déplaçant d'une capitale à l'autre.

Le nouveau train va bien sûr reprendre le parcours historique de l'Orient-Express, qui a relié Paris à Constantinople/Istanbul de 1883 à 1977 (avec des interruptions pendant les deux guerres mondiales). Mais pas que. "On va se balader", lance le jeune dirigeant, un brin mystérieux.

"On ne parle jamais de prix", assure-t-il de même. Il faudra sans doute avoir plusieurs dizaines de milliers d'euros devant soi, vu les tarifs facturés par les trains de luxe.

Chaque chose en son temps. Le plan marketing, parfaitement huilé, prévoit des "révélations" successives. Les images de la suite présidentielle --promise avec une baignoire-- seront dévoilées en décembre à Miami et celles du "jardin d'hiver" l'année prochaine. "Cette voiture est extraordinaire, c'est la plus attendue", s'amuse M. de Saint Lager.

Plus concrètement, les trois premières voitures refaites, dont le bar et le restaurant, seront exposées à Paris pendant les Jeux olympiques de 2024.

Récupération art déco



L'équipe a visiblement beaucoup d'argent à sa disposition pour remodeler 17 voitures d'époque du "vrai" Orient-Express des années 1920, dont 13 ont été retrouvées, abandonnées, à la frontière biélorusse.

Elles étaient dans un assez bon état pour enthousiasmer les amateurs d'archéologie ferroviaire, mais "incapables de supporter le moindre contrôle technique", relève Maxime d'Angeac, l'architecte chargé de les métamorphoser.


Accor



Pendant que leurs caisses subissent une cure de jouvence, il met la dernière main au design, le nez dans les plans originaux de la vénérable Compagnie internationale des wagons-lits.

"C'est la troisième version de l'Orient-Express, après la première génération --fin de siècle-- de 1880 et la deuxième --art déco-- de 1920", explique-t-il. Avec un décor rendant hommage à ses aînées tout en étant "extrêmement contemporain", et tout le confort moderne.

"On a tout récupéré, miette par miette", des éléments art déco des voitures transformées, assure M. d'Angeac: "Les fleurs Lalique (des abat-jours, ndlr), les plaques de verre Lalique, des marqueteries... Tout ce qu'on a pu conserver, on l'a réutilisé!"

Tout, ou presque va être métamorphosé: "Dix cabines avec des toilettes au bout du couloir, c'était strictement impossible à réutiliser", note l'architecte. Orient Express parle désormais de suites: il n'y en aura que 32 dans le train.

Le petit salon privé de la voiture-restaurant, lui, est d'origine. Tout le travail de restauration et d'aménagement du train doit être confié à des maisons de luxe et artisans français, assure Guillaume de Saint Lager.

Accor, sixième groupe hôtelier mondial, est désormais seul aux commandes d'Orient Express, depuis que la SNCF lui a vendu ses parts au printemps.

La filiale doit lancer "Orient Express La Dolce Vita", un autre train de luxe qui se promènera en Italie à partir de 2024. Celui-ci reprendra des voitures de Trenitalia des années 1970, évidemment relookées pour devenir de luxueux hôtels ambulants.


Accor



Deux très beaux hôtels doivent également rouvrir avec le label Orient Express, à Rome et Venise, avant une implantation à Ryad.

Bien avant cela, le nouveau design de l'Orient-Express sera présenté, confronté à des documents d'archives, dans une exposition du 17 au 21 octobre à la Domus Maubourg, à Paris.

liu/ico/asPar Jean LIOU

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.