×
6 712
Fashion Jobs
Publié le
17 sept. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Accord Europe/Pakistan: "Un très mauvais message aux industriels" pour Euratex

Publié le
17 sept. 2012

Depuis de longs mois en tête des opposants à la détaxe de certains produits pakistanais importés en Europe, Euratex ne cache pas son mécontentement. L'organisation européenne de l'industrie du textile et de l'habillement pointe dans cette mesure un mépris total pour la conjoncture économique de l’Union.


Une usine textile au Pakistan - Photo: Rizman Tabassum/AFP

Le président d’Euratex, Alberto Paccanelli, ne cache ainsi pas sa très forte déception. "Les entreprises du textile et de l’habillement sont actuellement confrontées à un environnement économique très difficile, avec une crise économique dans l'UE ayant un impact très négatif sur la consommation, avec des réductions de commandes de 6-7% par rapport à la même période de l'année dernière, ainsi qu’une crise financière qui a imposé de fortes contraintes aux entreprises souhaitant accéder aux crédits, en particulier dans les pays du Sud", explique-t-il. "Ce soutien au Pakistan donnera un bonus concurrentiel supplémentaire à l'un de nos principaux concurrents, qui bénéficie déjà d'un important soutien financier de la part de son gouvernement".

Jusqu’à fin 2013, 75 produits profiteront d’une détaxe totale aux portes de l’Europe. Une mesure censée aider certaines régions à se remettre des terribles inondations de 2010. Face aux parlementaires, Euratex avait établi un contre-argumentaire.

L’organisation soulignait ainsi que ce soutien de l’Europe ne profiterait pas aux victimes des inondations, que la mesure ne ferait que renforcer une industrie locale déjà puissante, et que le procédé se ferait au détriment des entreprises européennes, mais également d’autres pays fournisseurs.

"Les décideurs envoient un message très négatif aux industriels du textile et de l’habillement. Il est extrêmement difficile, avec des changements si inattendus et drastiques dans l'environnement concurrentiel, de continuer à investir et créer des emplois en Europe" pour Alberto Paccanelli. Quant aux mesures de sauvegarde incluses par le Parlement européen, elles ne seraient tout simplement pas suffisantes pour contrebalancer l’impact négatif causé par la mesure.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com