Adidas lance les chaussures avec ticket de métro intégré

Une foule s'arrachait mardi 500 paires de chaussures-billets vendues par la société de transport en commun berlinoise (BVG) pour voyager toute l'année sur une partie du réseau.


Adidas

Depuis samedi, des dizaines d'aficionados faisaient déjà la queue, équipés de matériel de camping pour certains, devant les deux magasins vendant ces chaussures aux couleurs de certaines banquettes du métro berlinois, soit un dessin camouflage mêlant rouge, noir et bleu.

« Le plus intéressant, c'est le ticket dedans et le fait qu'il n'y en a que 500 exemplaires. Je les garderai pour ma collection ! » a affirmé Andreas Leu à l'AFP, emmitouflé dans un énorme sac de couchage rouge pour tenter de faire face aux températures frisant le négatif. Présent depuis samedi, il est venu spécialement de Leipzig (165 km de Berlin).

« Ca me fait gagner pas mal de sous étant donné que je ne gagne pas tant que ça », a abondé de son côté Julian Kienst au sujet de ces chaussures réalisées par le géant allemand Adidas.

Vendues 180 euros, le prix inclut un abonnement annuel au métro, au bus et au tram berlinois, mais pas aux trains de banlieue. Un billet à l'année coûte lui au minimum 761 euros par an.

Mais certains petits malins n'hésitaient pas déjà à les revendre sur eBay à des prix atteignant parfois les 1 150 euros.

Les chaussures-billets sont valables tant que l'utilisateur les a avec lui jusqu'au 31 décembre 2018. Le billet est incrusté dans la languette des baskets.

La BVG, régulièrement critiquée pour la qualité de son service, s'est fait une spécialité dans ses campagnes de pub destinée à faire le buzz. Souvent, elle le fait avec beaucoup d'autodérision.

Elle a d'ailleurs ironisé sur Twitter sur la vente de ses chaussures en montrant la file d'attente des acheteurs potentiels agrémentée du slogan : « Faire attendre les gens, c'est l'un de nos super-pouvoirs ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - ChaussuresLuxe - ChaussuresInnovations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER