×
5 398
Fashion Jobs
Publié le
6 mai 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Adidas réduit ses perspectives annuelles en raison du confinement en Chine

Publié le
6 mai 2022

Les problèmes de production et de logistique en Asie lors de la fin 2021 ont coupé l'herbe de la reprise sous le pied du géant allemand du sport et lifestyle. La direction d'Adidas estime, dans un communiqué  qu'"alors que la société a continué à enregistrer une forte demande sur tous les marchés occidentaux, les contraintes de la chaîne d'approvisionnement résultant des blocages de l'année dernière au Vietnam ont réduit la croissance du chiffre d'affaires d'environ 400 millions d'euros au premier trimestre 2022. En outre, l'environnement de marché difficile ainsi que les confinements liés au covid-19 dans les zones Grande Chine et Asie-Pacifique ont continué à peser sur le développement du chiffre d'affaires dans ces régions".


Reuters


Ainsi vendredi, le groupe a annoncé pour son premier trimestre des ventes à changes constants en recul de 3% à 5,3 milliards d'euros. Le bénéfice des activités poursuivies se sont repliées de 38% à 310 millions d'euros par rapport à la même période l'an passé.

Effet direct de la situation dans le pays, en Chine continentale, les ventes se sont effondrées de 35% au premier trimestre et le chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année devrait baisser de manière significative en raison des fermetures de magasins et de la forte baisse de la fréquentation. Le reste de l'Asie-Pacifique devrait repartir à la hausse au deuxième trimestre, mais a accusé un repli  de près de 16% à 506 millions d'euros.

Pour autant, le groupe voit son activité réaliser de belles performances en Europe ( +9,3% à 1,935 milliard d'euros ) et surtout aux Etats-Unis (+12,8% à 1,4 milliard). En Amérique Latine, l'activité bondit de 38 à plus de 400 millions d'euros. Le groupe, qui face aux difficultés de livraisons, a priorisé son réseau en propre mais aussi ses partenaires privilégiés, a part ailleurs annoncé jeudi avec le distributeur globalisé Foot Locker un accord de partenariat

"En incluant toutes les enseignes Foot Locker en Amérique du Nord, dans la région EMEA et en Asie-Pacifique, le nouveau partenariat stratégique visera plus de 2 milliards de dollars de ventes au détail d'ici 2025, soit un quasi-triplement par rapport à 2021. En 2022, adidas prévoit de générer des revenus supplémentaires pouvant atteindre 100 millions d'euros grâce à ce nouveau partenariat", ont expliqué les deux entités dans un communiqué.  Adidas a expliqué dédier une équipe à cet accord qui verra la création de produits dédiés à Foot Locker mais aussi un accès privilégié au lancement de certains produits phares, ainsi que l'accompagnement de la mise en avant des produits imaginés par Jerry Lorenzo, le créateur de Fear of God, qui conçoit l'approche basketball de la marque au trois bandes.

Malgré ce nouvel accord, il semble que les perspectives de 2022 ne permettent pas à la direction d'Adidas d'envisager sereinement la fin de l'exercice. Elle a revu à la baisse ses prévisions pour l'ensemble de l'année. Adidas s'attend désormais à atteindre le bas de ses prévisions pour 2022, à savoir une augmentation de 11 % à 13% de son chiffre d'affaires à taux de change neutre, ainsi qu'un bénéfice net des activités poursuivies compris entre 1,8 et 1,9 milliard d'euros.

Le groupe a également réduit ses prévisions de marge d'exploitation, indiquant qu'elle restera au niveau de l'année précédente, soit 9,4%, contre 11% prévu précédemment.

"Dans cet environnement, caractérisé par de graves défis externes, il est impératif de rester concentré sur nos objectifs stratégiques", a déclaré son directeur général Kasper Rorsted. "Même si nous resterons agiles, nous ne mettrons pas en péril notre opportunité de croissance à long terme pour optimiser les profits à court terme", a-t-il ajouté.

Toutefois, au second semestre, les ventes nettes devraient progresser de plus de 20%, soutenues notamment par un meilleur approvisionnement, une forte dynamique sur les marchés occidentaux et des événements sportifs majeurs.


Avec Reuters

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com