Adidas va fermer plusieurs magasins pour stimuler ses ventes e-commerce

Adidas prévoit de fermer plusieurs magasins ces prochaines années, dans le cadre d'une stratégie visant à distribuer plus de produits en ligne, selon les dires de son PDG, Kasper Rorsted. Dans un entretien donné au journal britannique Financial Times, Kasper Rorsted déclare : « Avec le temps, nous aurons moins de magasins, mais ils seront optimisés », avant d'ajouter que ces prochaines années, le nombre de magasins Adidas devrait diminuer légèrement. « Notre site Internet est notre premier magasin dans le monde. »


Kasper Rorsted - Reuters

Adidas aimerait multiplier par plus de deux ses ventes e-commerce pour atteindre 4 milliards d'euros d'ici 2020, contre 1,6 milliard l'an dernier. L'équipementier allemand exploite 2 500 magasins dans le monde et 13 000 magasins franchisés.

Adidas vient de lancer une application mobile qui permet de personnaliser son expérience d'achat en ligne. Celle-ci est disponible aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne, et devrait sortir cette année en France, en Espagne et au Canada.

En 2017, Adidas a annoncé des revenus en hausse de 16 %, à 21,2 milliards d'euros, tandis que ses marges d'exploitation ont progressé de 120 points de base pour atteindre 9,8 %.

À l'avenir, Adidas aimerait faire augmenter ses ventes de 10 % à 12 % par an jusqu'en 2020 et ses marges d'exploitation de presque 10 % à 11,5 %. L'entreprise a pour objectif de faire progresser son résultat net d'environ 22 % à 24 % par an jusqu'en 2020.

Traduit par Paul Kaplan

© Thomson Reuters 2018 All rights reserved.

Mode - ChaussuresSportBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER