×
6 857
Fashion Jobs
HERMES MAROQUINERIE
CDI – Chef de Projets Visual Merchandising & Expérience Client (H/F)
CDI · PANTIN
MONOPRIX
Responsable Bureau d'Etudes PAP (f/h) f/h
CDI · CLICHY
PROMOSTYL
Coordinateur Commercial International
CDI · PARIS
HERMES SERVICES GROUPES
Responsable Services Logistique Manutention et Propreté H/F
CDI · PANTIN
BALENCIAGA S.A.
Balenciaga - HR Business Partner Corporate
CDI · PARIS
PRINTEMPS
Manager Des Ventes (Chaîne - Rattaché au dm) H/F
CDI · CAGNES-SUR-MER
JIMMY FAIRLY
Chef de Produits
CDI · PARIS
ORCHESTRA PREMAMAN
Acheteur Textile H/F
CDI · SAINT-AUNÈS
GRAIN DE MALICE
Contrôleur de Gestion Achats Textile H/F
CDI · MARCQ-EN-BARŒUL
BONS BAISERS DE PANAME
Chef de Produit Maroquinerie et Chaussures / Coordinatrice de Collection
CDI · PARIS
VAN CLEEF & ARPELS
Retail Analyst
CDI · PARIS
UNIQLO
Agent de Sécurité et de Prevention Des Pertes - Uniqlo Lyon Carnot
CDI · LYON
ORCHESTRA PREMAMAN
Traffic Manager H/F
CDI · SAINT-AUNÈS
PALLAS
Attaché Commercial
CDI · PARIS
CITY ONE
Superviseur H/F Chief Happiness Officers Bilingues Anglais à l’Aeroport d'Orly en CDI
CDI · PARIS
Z
Contrôleur de Gestion Opérationnel H/F
CDI · SAINT-CHAMOND
AMERICAN VINTAGE
Chargé(e) de Projets CRM (H/F)
CDI · SIGNES
FASHION CONSULTING
Charge de CRM
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional Retail (H/F) - Centre
CDI · TOURS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Normalisation Luxe PAP Femme H/F
CDI · PARIS
CHRISTOFLE
Expert E-Commerce
CDI · PARIS
LIVY
Acheteur Junior H/F
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
Publicités

Adieu bottines, l'hiver 2009 consacrera escarpins vertigineux et cuissardes

Par
AFP
Publié le
today 22 févr. 2008
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

MILAN (Italie), 22 fév 2008 (AFP) - Oubliées les bottines qui ont fait fureur cette saison, l'hiver prochain consacrera les escarpins aux talons toujours plus hauts, colorés et fantaisistes, sans oublier les cuissardes qui feront leur grand retour, selon la tendance donnée par les défilés milanais.

Plaçant la barre toujours plus haut, de nombreux créateurs présents à Milan (16-23 février) ont glissé sous le pied une plate-forme de plusieurs centimètres, permettant au talon de s'élever d'autant.

"Habituellement nous faisons plutôt des talons de 8 ou 10 centimètres, mais sur les chaussures de l'automne-hiver prochain on arrive à 14 avec les quatre bons centimètres de plate-forme", explique à l'AFP Gaelle Dessauvages chez Cesare Paciotti, le célèbre chausseur italien de luxe.

La maison décline cette cambrure extrême dans un ravissant modèle en patchwork de daim fushia et bleu pétrole, dans des escarpins en tapisserie violette ou au talon en liège, ou encore dans des "Richelieu" lacées au talon aiguille ou carré selon les goûts.

Un modèle, gris taupe à la pointe mordorée, a d'ailleurs été dédié à l'épouse du président français, Carla Bruni-Sarkozy, égérie "de la campagne de publicité de Cesare Paciotti à la fin des années 1990".

La tendance "toujours plus haut" s'est retrouvée dans la majorité des défilés, Salvatore Ferragamo présentant par exemple un modèle en vernis violet sur une plate-forme argent. La palme de la chaussure la plus surprenante est comme souvent revenue à Prada, qui a imaginé de hauts escarpins à volants faisant ressembler les pieds à d'intrépides papillons.

A cette prise de hauteur s'ajoutent souvent les couleurs vives, qui claquent et éclaboussent cuir et daim: Moschino a choisi le bleu fétiche d'Yves Klein pour ses vernis au talon carré, Just Cavalli a fait dans le croco rouge, Enrico Coveri a opté pour le vert cru et Donatella Versace pour le fushia.

Ignorant les frimas de l'hiver, beaucoup de modèles sont très ouverts, voire carrément estivaux, comme Missoni qui a craqué pour des sandalettes en écaille rouge nouées autour de la cheville.

"Nous faisons maintenant beaucoup de +décolletés+ (chaussures ouvertes sur le pied) même en hiver, en fait il y a à présent autant de sandales dans les collections hiver que celles d'été", souligne Gaelle Dessauvages.

Les bottes ont joué les seconds couteaux lors de cette semaine de la mode milanaise, bien loin derrière les cuissardes qui font un retour en force et que seuls les ringards assimilent désormais à l'esprit disco ou aux drag-queens.

Etro perche ses modèles sur des cuissardes à talons aiguilles entièrement lacées sur le devant et ose le cuir rouge, Moschino Cheap and Chic les préfère en daim rose bonbon avec un revers sur la cuisse et Karl Lagerfeld pour Fendi les choisit tout simplement noires.

Le chausseur Sergio Rossi les a pour sa part dessinées immaculées et très hautes sur la cuisse, en daim marron richement ouvragé de motifs orange et bleu, ou bien très sexy en daim noir avec une longue fermeture éclair dorée à l'arrière qui descend jusqu'à la pointe du talon.

Perchées pendant une semaine sur ces incroyables talons, les mannequins ont passé l'épreuve haut la main, à part sur le défilé DSquared où plusieurs d'entre elles ont trébuché ou carrément abandonné sur la passerelle leurs stilettos aux talons d'acier.

Mais d'autres modèles avaient leur truc pour ne pas céder au vertige des hauteurs, comme celle surprise en backstage du défilé Enrico Coveri à taillader aux ciseaux la semelle de son escarpin pour la rendre plus adhérente.

Par Katia DOLMADJIAN

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.