×
Publicités
Par
AFP
Publié le
23 juil. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Adobe a finalisé le rachat de la pépite française Neolane

Par
AFP
Publié le
23 juil. 2013

PARIS (France), 23 juil 2013 (AFP) - L'éditeur de logiciels américains Adobe Systems a annoncé mardi avoir finalisé le rachat de la pépite française Neolane, pour laquelle il va débourser 600 millions de dollars en numéraire.

Le site de Neolane annonce la reprise par Adobe.


La finalisation de l'opération de rachat, qui avait été annoncée fin juin, "renforce le leadership d'Adobe sur le marché du marketing digital", a commenté Brad Rencher, vice-président d'Adobe en charge du pôle marketing numérique, cité dans le communiqué.

"Cette plate-forme unique permet l'automatisation et la gestion des campagnes marketing à travers le web, l'e-mail, le social, le mobile, les centres d'appels, le courrier et les points de vente. Celle-ci offre aux professionnels du marketing la possibilité de proposer des expériences client cohérentes et des campagnes personnalisées avec un meilleur retour sur investissement", souligne le groupe.

Neolane, créée en 2001, dispose d'un portefeuille de plus de 400 clients à travers le monde (Axa, Accor, Fortis, Sephora, EMI Music, Canon, Sony Music, etc).

Elle a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 44 millions d'euros (+40% sur un an), dont plus de la moitié à l'étranger, selon Auriga Partners, la société de gestion de fonds qui est le principal actionnaire de Neolane avec plus de 20% du capital.

Cet achat est la sixième opération de croissance externe menée par Adobe dans le domaine du marketing numérique, après les acquisitions d'Omniture (2009), Day Software (2010), Demdex (2011), Auditude (2011) et Efficient Frontier (2012).

kd/ggy

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.