×
6 688
Fashion Jobs
HERMES
CDI- Gestionnaire de Stock Chaussure H/F
CDI · PANTIN
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Projet si H/F
CDI · CACHAN
KSI RETAIL
Responsable Adv - Bijoux Haut de Gamme
CDI · PARIS
KSI RETAIL
Directeur-Rice Wholesale - Bijoux Haut de Gamme
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Administrateur Systèmes Linux H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Technicien Support Applicatif - H/F
CDI · SAINT-DENIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Développeur Mobile Android H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Dba Sql Server H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Développeur Mobile Ios H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Directeur de Clientèle - H/F
CDI · SAINT-DENIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Merchandising Amont H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Projet Pôle Concept Scénographie H/F
CDI · PARIS
LE COQ SPORTIF
Chef de Secteur Sportstyle H/F
CDI · LILLE
LE COQ SPORTIF
Chef de Secteur Sportstyle H/F
CDI · STRASBOURG
GALERIES LAFAYETTE
Manager de Vente H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · PARIS
HADDAD BRANDS EUROPE
Assistant Directeur Retail & Grands Magasins Europe
CDI · SAINT-DENIS
KARA
Juriste Associate Manager en Droit Social Anglais Courant H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Contrôleur de Gestion Marketing H/F
CDI · PARIS
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Responsable Trade Marketing F/H
CDI · LES HERBIERS
ABSOLUT CASHMERE
Directeur Artistique/Styliste (H/F)
CDI · PARIS
SUD EXPRESS
Responsable Régional·e
CDI · PARIS
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
29 avr. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Adolfo Domínguez, dans le rouge, contracte ses revenus de 42,6%

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
29 avr. 2021

Comme le signale la présidente d’Adolfo Domínguez, Adriana Domínguez, l’exercice 2020 a été "difficile" pour l’entreprise espagnole. Cette marque dont le siège est à Ourense, en Galice, a durement subi l’impact de la crise sanitaire et des restrictions qui en découlent, comme le montrent ses résultats financiers annuels. Pour la période allant de mars 2020 à février 2021, ses pertes ont plus que doublé pour atteindre 19,3 millions d’euros.


Antonio Puente, Adriana Domínguez et Patricia Alonso - Adolfo Dominguez


L’entreprise a présenté ses résultats à distance pour la deuxième fois de son histoire mercredi 28 avril. Les ventes ont reculé de 42,6% par rapport à l’exercice antérieur et atteignent 66 millions d’euros contre 115 millions d’euros en 2019. Des chiffres que la présidente de l’entreprise explique par "l’arrêt presque total de l’économie, avec la quasi-totalité de notre réseau fermé à certains moments de l’année".

Malgré cela, le chiffre d’affaires du canal digital a permis de "freiner la chute". Il s’agit du seul segment qui enregistre des résultats en hausse, avec une augmentation de 25,1% de son chiffre d’affaires. La vente en ligne représente maintenant 20,7% du chiffre d’affaires total. De son côté, le résultat brut d’exploitation est négatif, à -6,8 millions d’euros, contre un résultat positif de 11,3 millions d’euros il y a un an.

Adolfo Domínguez possède actuellement 342 points de vente physiques dans 17 pays. En Europe, la société a dû fermer 14 établissements au cours des derniers mois. "Nous avons revu les dimensions de notre réseau en Espagne. Ces dernières années, nous avons opéré un repositionnement car nous pensions que nous étions surexposés", affirme le directeur général de l’entreprise Antonio Puente. "Nous ne voulons pas nous éparpiller dans le monde entier à travers des projets ponctuels. Nous préférons travailler le renforcement de notre présence dans chaque pays", détaille la présidente.

Une entreprise en "transformation"



La société a récemment déposé un dossier de licenciement économique et va se séparer de 30% de ses équipes, soit 300 salariés. "Les négociations viennent à peine de commencer. Aujourd’hui, le dialogue est établi et les conversations vont dans le bon sens, mais nous n’avons pas de mesures concrètes à annoncer pour l’instant", détaille la marque. Commencée le 16 avril dernier, la procédure de licenciement économique semble se concentrer sur le siège social d’Adolfo Domínguez au polygone de San Cibrao das Viñas, à Ourense. D’après les derniers chiffres révélés, cette mesure affectera 117 travailleurs du siège, soit un tiers des 350 employés d’Adolfo Domínguez dans ses bureaux principaux.

"L’entreprise est prête pour reprendre une croissance solide quand les rues seront à nouveau fréquentées", assure Adriana Domínguez, qui attend avec impatience la période estivale et l’amélioration du chiffre d’affaires. "En tant qu’entreprise en pleine transformation, nous avons décidé de profiter de cette année pour accélérer des changements sur lesquels nous travaillions déjà", explique-t-elle. Cela fait déjà quatre ans que l’entreprise a entamé son repositionnement.

"Nous ne sommes pas restés les bras croisés, nous avons mis un bon coup d’accélérateur. Il y avait beaucoup de sujets à aborder, car nous sommes en activité depuis 45 ans. Nous avons un positionnement clair qui nous permet de poursuivre notre chemin avec aplomb et qui nous permettra de reprendre du poil de la bête dès que les rues seront à nouveau fréquentées", explique la présidente avec une confiance inébranlable. Adolfo Domínguez veut "travailler sur des sujets délivrant une réelle valeur ajoutée pour l’entreprise et qui [lui] permettront d’avancer à l’étranger".
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com