×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
26 nov. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Adolfo Domínguez: des ventes divisées par deux au premier semestre

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
26 nov. 2020

La pandémie continue de frapper durement l’activité des entreprises de mode. La dernière en date, c’est Adolfo Domínguez, qui a clos le 31 août le premier semestre de son exercice 2020. L’entreprise accuse des pertes de 10,4 millions d’euros, multipliées par près de 6 par rapport aux 1,8 million d’euros de déficit enregistré à la même période l’an dernier.


"A Morte", la collection automne-hiver 2019/20 de la maison - Adolfo Domínguez


Pendant les six premiers mois de l’année, durement affectés par la crise économique et la fermeture de boutiques provoqués par la pandémie de Covid-19, l’entreprise espagnole a réalisé un chiffre d’affaires de 26 millions d’euros, en baisse de 50,4 % par rapport au même semestre en 2019. Le résultat brut d’exploitation est dans le rouge, à -3,7 millions d’euros, contre un Ebitda positif de 3,3 millions d’euros l’an dernier.

Comme beaucoup d’autres entreprises du secteur, les bonnes nouvelles se concentrent sur le canal digital. Par rapport à l’année passée, le chiffre d’affaires de ce canal est en hausse de 25,5% et représente désormais 21,8% des ventes totales. Pour renforcer sa e-boutique, Adolfo Domínguez a choisi de la rénover en septembre dernier et a lancé un projet intitulé ADN portant sur l’intelligence artificielle à l’occasion de la présentation de ses résultats annuels.


Répartition des points de vente d’Adolfo Domínguez par marché - Adolfo Domínguez


"Le confinement global du printemps 2020 a marqué une parenthèse dans la trajectoire ascendante vers la rentabilité de notre entreprise", regrette Antonio Puente, son directeur général. Dans un communiqué envoyé mercredi 25 novembre, il ajoute: "Pour le moment, la période complète de mars à août est bien en-deçà de nos chiffres normaux. Aujourd’hui, nous disposons de 91% de notre réseau commercial en activité."

Transformation du réseau et nouvelle direction internationale

En parallèle, l’entreprise espagnole a détaillé ses plans pour "optimiser" son réseau de boutiques, qui passe par la suppression de doublons dans plusieurs provinces espagnoles et comprend l’amortissement de 20 points de vente autrefois gérés par le groupe international Gin Group au Mexique, suite à la fin du partenariat entre les deux entités. En revanche, la griffe a ouvert une boutique en Colombie et une autre au Portugal au cours du mois dernier. Actuellement, elle commercialise ses articles via 351 points de vente répartis dans 20 pays et emploie 1.209 personnes.

Dans l’objectif de repositionner son activité à l’étranger, Adolfo Domínguez a annoncé la nomination d’Anabel Rúa López en tant que directrice internationale. Elle était auparavant chargée du développement international et du réseau de franchises de Parfois, et dispose de 20 ans d’expérience dans le secteur. Elle a également officié au sein du département international du géant espagnol Inditex.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com